24 Heures du Mans - WEC : ça changera en 2014 !

Voir le site Automoto

Audi Ferrari 24h Mans 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-06-19T09:58:00.000Z, mis à jour 2012-06-19T10:11:48.000Z

Comme toute course automobile, rien n'est parfait. La célèbre épreuve d'endurance mancelle et le championnat WEC évoluera lors de l'édition 2014 avec des prototypes fermés, hybrides et limités en consommation.

Adieu limites de cylindrées, les LMP1 au Mans seront libres en 2014, mais pas en consommation.

Changement de décor


Évoluant sans cesse, l'épreuve des 24 Heures du Mans et son championnat WEC utiliseront un nouveau réglement technique en 2014. Fermées, ouvertes, puis minoritairement fermées de nouveau, les LMP1 seront obligatoirement à cockpit fermés, ce qui ne troublera pas Audi et Toyota, ni Porsche qui entrera dans l'arène cette année-là. Les pilotes seront également assis plus haut afin d'améliorer la visibilité, et donc réduire les accidents, encore trop nombreux lors de la dernière édition ce week-end. Aussi, le nez des voitures sera paramétrable, et non spécifique à un réglage.



Moins de limites ?


Actuellement, les voitures ne seront pas libres. Les essences ne peuvent excéder un cubage de 3,4 litres, les diesels 3,7 litres. Pour 2014, l'ACO révise le schéma en adoptant un arrêt de cette limitation moteur (même les turbos !), tout en apportant une nouvelle. La contrainte sera celle de la consommation, l'association visant 30% de réduction. Chaque véhicule essence ne devra pas afficher plus de 4,95 litres par tour (67,5 l/100km), ou 3,99 en diesel (54,4 l/100km). Les réservoirs seront réduits, à 53,3 litres en essence et 64,4 litres en diesel. Le poids limite est ainsi abaissé, à 830 kg pour toutes les voitures, sauf les hybrides ne pouvant afficher moins de 850 kg sur la balance.



Généralisation des hybrides et diesel ?


Arrivées en 2006, les premières voitures carburant au gazole ont de suite affiché leur suprématie, pas pour leur performances, mais surtout pour leur efficience. Nouveauté en 2012, cette motorisation a été transformée en hybride chez Audi sur les R18, Toyota fonctionnant à l'essence électricité. La tendance s'affirmera puisque l'ACO promet "l'allocation d'une quantité d'énergie à chaque voiture [2 à 8 MJ contre 0,5 MJ aujourd'hui] de manière à ouvrir la porte à des technologies innovantes pour réduire le recours aux seules énergies fossiles". Les LMP2, catégorie sous les prototypes stars, pourront utiliser le diesel, et ce dès l'an prochain ! Premier représentant officiel, Mazda avec son dérivé du bloc de série Skyactiv-D.


Autant dire que le spectacle sera de mise pour les 24 Heures du Mans 2014 !