24 Heures Motos 2016 : BMW se loupe au départ, pas Gregg Black sur sa Suzuki

Voir le site Automoto

CfmnizLWEAAYIq6 large jpg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-04-09T13:40:19.837Z, mis à jour 2016-04-09T13:40:22.117Z

Gregg Black a hissé sa Suzuki en tête au départ des 24 Heures Motos 2016. Parti septième, il a fumé tout le monde, y compris la BMW parti en pole et qui s'est loupée.

Dans des conditions difficiles, Gregg Black et sa Suzuki, septièmes lors des qualifications, ont réalisé un départ canon pour s’emparer de la tête de la course d’endurance à l’extinction des feux. BMW s’est loupé.

BMW se loupe

Malgré sa pole position et son meilleur temps au warm-up, Kenny Foray s’est loupé au départ des 24 Heures Motos 2016, contrairement à Philippe Vincent (SERT) et Gregg Black (Team April Moto Motors Events). Les deux Suzuki ont démarré comme des flèches dès les premières secondes, là où la BMW a souffert sur une piste difficile pour tout le monde à cause des conditions météo.

Tous en pneus pluie

On savait que la météo serait déterminante sur le circuit Bugatti et elle a déjà conditionné le départ de tous les pilotes en pneus pluie. Personne n’a osé les intermédiaires et il faudra s’attendre à un premier relais hyper court puisque la piste s’asséchant risque fort de tuer les gommes très, très rapidement. Pour preuve, Philippe Vincent, au guidon de sa Suzuki, a observé son premier arrêt après une vingtaine de minutes seulement. Avec une course aussi longue, rien n’est encore décidé.


La surprise Gregg Black

La surprise de ces premiers kilomètres de course est sans aucun doute Gregg Black, 3ème aux Mans en 2010. Avec sa Suzuki #50, il est l’homme fort de ce début des 24 Heures Motos 2016, avec des premiers tours très bien gérés. Maintenant, il reste à voir comment il va réagir face aux conditions hyper changeantes. Comme les autres.