24h du Mans 2013 - essais 1 : Audi largement en tête, Toyota souffre

Voir le site Automoto

Audi R18 e-tron quattro #2 aux essais des 24h Mans 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-06-20T14:12:00.000Z, mis à jour 2013-06-20T14:22:07.000Z

Ceux qui espèrent un duel Toyota-Audi seront déçus, car les R18 e-tron ont enregistré les meilleurs temps lors des essais mercredi, reléguant loin les TS030.

Avec un chrono de 3'22"349, l'Audi e-tron #2 a déjà battu son temps de l'an dernier.

Les anneaux en seigneur
Cela était attendu, préfiguré lors des et s'est confirmé mercredi soir, les bolides aux anneaux sont bien plus fort. Les R18 e-tron quattro ont obtenu les trois meilleurs temps des essais libres, la #2 de Kristensen/Duval/Tréluyer affichant 3'25"415, reléguant les #1 et #3 à respectivement 0,6 et 3,0 secondes. Les deux Toyota TS030 #8 et #7 sont encore plus loin, à 4,1 et 5,4 secondes.


A noter, une violente sortie de piste de la Ferrari 458 #57 de Tracy Krohn, dont il est sorti indemne.


Qualifications réduites
En essais qualificatifs, la séance a été perturbée par un drapeau rouge, l'Oreca-Nissan #46 de Thiriet by TDS Racing ayant tapé violemment au niveau de la seconde chicane(Michelin) des Hunaudières, abîmant les rails sur plusieurs mètres. Le proto ne prendra d'ailleurs pas part aux qualifications de ce jeudi face aux sérieux dommages.


En conséquences, peu de tours effectués par la majorité des voitures, mais les performances sont similaires.


Les Audi furent ainsi toujours aux avant-postes, la #2 emmenée par Loïc Duval décrochant le chrono de 3'22"349, 1 seconde et demie de mieux que celui de la pole de l'an dernier ! La #3 et la #1 affichent 2,0 et 3,1 secondes de retard au tour.


Pour Toyota, c'est pire, la #7 est quatrième à 4,3 secondes, la #8 seulement 6ème à 8,5 secondes. Ce qui permet à la Lola de Rebellion Racing de s'intercaler cinquième à 8,1 secondes. En résumé, l'écart entre Audi et Toyota est inquiétant, car de plus de 4 secondes au tour, alors qu'il n'était au pire que de deux secondes l'an dernier.


Autres catégories
En LMP2, les chronos sont très serrés, avec 7 prototypes en 3 secondes lors des essais, où la Morgan-Nissan d'OAK #35 décrochait le meilleur temps en 3'42"813. En qualifications, l'Oreca-Nissan de G-Drive #26 récupère le temps le plus rapide en 3'39"535 devant la Morgan-Judd de Morand Racing #43 et la Morgan-Nissan #24 d'OAK Racing, toutes deux à +1,2 s.


En catégorie GT, le combat est encore plus disputé entre les Aston Martin, Ferrari et Porsche. En essais, ce sont les Allemandes qui eurent l'avantage, avec la 911 RSR #92. En qualifications, les V8 Vantage ont pris l'ascendant avec 3 des 4 meilleurs chronos, la #99 devançant la Ferrari 458 #51 d'AF Corse pour 251 millièmes, et les #97 et #98 de trois et 7 dixièmes.