24h du Mans 2014 : Audi prend une 5ème victoire, Toyota sur le podium

Voir le site Automoto

24h du Mans 2014 - Audi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-06-15T13:49:00.000Z, mis à jour 2014-06-16T12:20:01.000Z

Audi a remporté ce dimanche la 82e édition des 24 heures du Mans au terme d'un week-end mouvementé. Les trois R18 ne s'élançaient pourtant que des 5e, 6e et 7e places sur la grille de départ. La marque aux anneaux n'a d'ailleurs été épargnée. L'équipage Tréluyer-Fassler-Lotterer triomphe tout de même devant leurs coéquipiers encore en course Di Grassi-Kristensen-Géné permettant ainsi à Audi de demeurer invaincu depuis 2010. La Toyota de Lapierre-Buemi-Davidson grimpe sur la 3e marche du podium.

La 82e édition des 24 heures du Mans vient tout juste de s'achever sur une nouvelle victoire d'Audi, pourtant la partie était bien mal engagée au début du week-end, notamment après cet accident de Loic Duval aux essais.

Porsche maudit en fin de course
Porsche aurait préféré bien un meilleur dénouement pour son retour en catégorie LMP1 mais la marque Allemande va être frappée par la malchance... Alors qu'il restait moins de deux heures de course, Mark Webber rentre aux stands. Sa 919 n°20 ne repartira pas : un abandon qui profite à Audi dont les équipages s'emparent alors des deux premières places. Et le cauchemar de Porsche ne s'arrête pas là puisque la n°14 va elle aussi se retrouver en difficulté et finira par rétrograder au classement. 16 fois vainqueur des 24 heures du Mans, Porsche n'aura vraiment pas été vernie cette année.

Nouveau succès pour Audi, presque inespéré
Le champ était donc libre pour Audi, marque qui ne connaitra plus aucun accroc jusqu'à 15h. La R18 n°2 de Marcel Fassler, Benoit Tréluyer et André Lotterer s'impose ; pilotes qui faisaient d'ailleurs déjà équipe en 2012 et 2011 lors de leurs derniers succès au Mans. La saison passée, la victoire était en effet revenue à leur coéquipier Tom Kristensen (alors accompagné par Loic Duval et Allan McNish). Ce dernier devra cette année de la 2e place avec Lucas di Grassi et Marc Géné. Week-end presque parfait pour Audi qui s'adjuge le doublé, le 3e équipage ayant été victime d'un accrochage sous la pluie en début de course. Résultat presque inespéré également pour la Toyota n°8 impliquée dans ce même incident puisqu'elle termine 3e après avoir remonté pas moins de 46 places.

Jota Sport triomphe en LMP2
Juste derrière la Rebellion n°12 qui ferme la marche des LMP1, on retrouve la première LMP2, celle du Jota Sport, représenté par Simon Dolan, Harry Tincknell et Oliver Turvey. Leur Zytek, classée 5e du général, devance à l'arrivée les équipages Thiriet-Badey-Gommendy (Ligier JS P2 n°46) et Chatin-Panciatici-Webb (Alpine n°36) AF Corse est restée maitre des GT Pro durant les deux dernières heures de course avec la Ferrari n°51 de Gianmaria Bruni, Toni Vilander et Giancarlo Fisichella, qui signe la 13e position toutes catégories confondues. La Corvette n°73 (Garcia-Magnussen-Taylor) et la Porsche n°92 (Holzer-Makowiecki-Lietz) devront se contenter des places d'honneur. Enfin l'Aston Martin de Kristian Poulsen, David Heinemeir Hansson et Nicki Thiim termine 17e et 1e GT Am juste devant les trios Ried-Bachler-Al Qubaisi (Porsche n°88) et Companc-Cioci-Venturi (Ferrari n°61).

Petite période de trêve à présent puisque la prochaine course du calendrier WEC ne se tiendra qu'en Septembre avec les 6h d'Austin.