24h du Mans 2014 : l'Audi n°1 profite d'un souci sur la R18 leader

Voir le site Automoto

WEC - 24h du Mans 2014 - Audi
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-06-15T06:33:00.000Z, mis à jour 2014-06-15T06:52:02.000Z

L'Audi n°1, pilotée par Marc Géné, a profité d'un souci de turbo rencontré aux environs de 7h du matin sur l'Audi n°2 de tête, pour se hisser en tête des 24 heures du Mans. Mais le dénouement reste encore incertain. Outre les nombreux faits de course qui peuvent encore sévir, un petit tour sépare le leader de son premier poursuivant : Mark Webber sur la Porsche n°20.

Les ennuis n'épargnent personne aux 24 heures du Mans : ainsi, l'Audi n°1 qui pointait en tête depuis l'abandon de la Toyota n°7 va être victime à son tour de problème de turbo, cédant sa place de ce fait à la voiture sœur de Marc Géné.

Changement de leader
Le jour vient de se lever du côté du Mans et stupeur : la Toyota, qui n'avait laissé le soin à personne de mener, ne figure plus au classement ! Kazuki Nakajima a en effet été contraint à l'abandon, aux alentours de 5h du matin, à cause d'un début d'incendie. Un coup dur pour la firme Japonaise qui partait favorite, dont profite Audi puisque sa R18 n°2 hérite ainsi des commandes. Mais à son tour la marque aux anneaux va connaitre quelques soucis de turbo, clouant son prototype de tête aux stands pendant près de 23 minutes. Ses quatre tours d'avance s'envolent alors en faveur de la voiture sœur : la n°1, qui n'a pourtant pas été épargnée durant la nuit (référence à ce problème d'injecteur.)

Retour de la safety-car au petit matin
7h passé de 2 minutes : la Ferrari du SMP Racing, engagée en catégorie GT Am, heurte le rail à hauteur des virages Porsche nécessitant l'intervention de la voiture de sécurité ; laquelle restera en piste pendant un peu plus d'une demi-heure avant d'effacer. Le classement est alors le suivant : l'Audi n°1, avec à son bord Marc Géné, mène la course avec un petit tour d'avance sur la Porsche n°20 de Mark Webber. Mais la marque tenante du titre se verrait bien signer le doublé et Marcel Fassler, actuellement 3e, continue de mettre la pression sur le prototype qui le précède. La Toyota n°8 de Nicolas Lapierre occupe désormais la 4e position devant Romain Dumas (Porsche n°14). Dans les autres catégories: nuit sans encombre pour OAK Racing et sa Ligier n°35, leader LMP2. Même chose en GT Am avec l'Aston Martin n°95 qui possède à peu près deux tours d'avance sur le Proton Competition.

En revanche la lutte se poursuit en GT Pro avec les équipages AF Corse n°51 et Aston Martin n°97, qui ne cessent de s'échanger les positions au fil des passages au box.