24h du Mans 2014 : Toyota poursuivi par deux Audi à la tombée de la nuit

Voir le site Automoto

WEC - 24h du Mans 2014 - Toyota
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-06-14T19:20:00.000Z, mis à jour 2014-06-14T20:00:14.000Z

La Toyota n°7, menée par l'auteur de la pole position Kazuki Nakajima, est repassé en tête de course alors que la nuit approche à grand pas. Mais les Audi n°2 et 1 maintiennent leur pression sur le leader ; l'une d'elle se situait d'ailleurs dans le même tour au moment de l'intervention de ce nouveau safety-car.

La course est de nouveau interrompue au Mans en raison de la sortie de piste de l'Oreca n°47 du KCMG (cette dernière avait d'ailleurs occupé la tête de la catégorie LMP2 il ya tout juste quelques heure) Avantage pour le moment à Toyota de retour en tête devant les Audi de Benoit Tréluyer et Lucas di Grassi.

Toyota sous la menace d'Audi
Six heures de courses se sont désormais écoulées depuis le départ de cette 82e édition des 24 heures du Mans et la Toyota n°7 a pu récupérer sa position, avec à son bord Kazuki Nakajima. Le pilote Japonais, faisant suite à Stéphane Sarrazin, possédait environ 38 secondes d'avance au début de son run ; écart qui a même très légèrement augmenté en faveur du leader. L'Audi n°2 toujours pilotée par Benoit Tréluyer est embuscade tandis que sa voiture sœur hérite de la 3e place suite à un petit problème survenu sur la Porsche n°20 de Brendon Hartley. Immobilisé dans un échappatoire à Arnage, le Néo-Zélandais est tout de même parvenu à reprendre la piste avant de céder le volant à l'ancien pilote de F1 Mark Webber ; lequel occupe donc la 4e position à 21h15. Intercalée entre deux Porsche figure la dernière Rebellion encore en course, celle de Mathias Beche. La Toyota TS040 n°8 poursuit quant à elle sa remontée. Anthony Davidson pointe actuellement en 16e position alors qu'il était ressorti du box à la 49e place après cet incident survenu durant la première heure.

A noter qu'OAK Racing a pris le pouvoir en LMP2 avec cette 7e place du général. En GT Pro, comme en GT Am, les positions demeurent inchangées avec la Corvette n°74 et l'Aston Martin n°98 en tête de leur catégorie respective. Mais la bagarre fait rage avec leur poursuivant.