Dans l'actualité récente

24h du Mans : les essais officiels débutent

Voir le site Automoto

Toyota TS040 2015
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-05-31T08:42:41.480Z, mis à jour 2015-05-31T08:59:18.570Z

Le Championnat du Monde d’Endurance a rendez-vous dans la Sarthe ce dimanche, pour la première journée test en vue des 24 heures du Mans qui se tiendront dans très exactement deux semaines.

L’heure est aux préparatifs à 15 jours du coup d’envoi de la 83e édition des 24h du Mans. Les 56 équipages, qui disputeront cette épreuve, peaufinent leurs réglages dans le cadre d’une journée test facultative pour les pilotes ayant déjà couru sur cette piste. Deux sessions de quatre heures sont organisées plus précisément : de 9h à 13h puis de 14h à 18h.

=> Galerie photos des LMP1 engagées pour cette saison 2015 du WEC


Dernière ligne droite

L’attraction de cette journée viendra des débuts en piste de la Nissan GT-R LM Nismo qui avait du faire l’impasse sur le Prologue et sur les deux premières manches du calendrier à Spa et à Silverstone. Mais ces tests permettront surtout de donner une première tendance. Sur le papier Audi part grande favorite avec 13 succès ces 15 dernières éditions ; derniers vainqueurs en date : André Lotterer, Benoit Tréluyer et Marcel Fassler sur l’Audi R18 e-tron n°2.

Trois marques aux avant-postes

La firme aux anneaux reste également sur deux succès consécutifs cette année mais force est de constater tout de même que les écarts avec Porsche étaient infimes : exemple à Silverstone où Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb ont terminé 2e à 4.6 secondes des leaders. De belles bagarres ont été livrées en piste dépassement et les 919 ont à chaque fois dominé les qualifications… Porsche sera donc un candidat à prendre très au sérieux, si la fiabilité ne leur fait pas défaut. A noter que les deux constructeurs allemands aligneront trois prototypes comme à Spa… ce qui ne sera pas le cas de Toyota.

La firme japonaise, qui a raflé le titre l’an passé, apparait un peu en retrait depuis quelques semaines. Les TS040 semblent avoir été rattrapées par leurs concurrents cet hiver mais Toyota, qui n’a encore jamais triomphé au Mans, croit toujours en ses chances. En théorie, tous ses équipages seront au complet puisque Kazuki Nakajima sera présent malgré cet accident survenu durant les essais libres des 6h de Spa.

La lutte s’annonce également très serrée entre les 21 voitures engagées en LMP2, de même en GT où quatre constructeurs s’affrontent : Aston Martin et Ferrari, qui ont chacun remporté un round sans oublier Porsche et Corvette.