24h du Mans moto 2014 : le point à 10h

Voir le site Automoto

24h du Mans moto 2014 - Suzuki
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-21T08:57:00.000Z, mis à jour 2014-09-21T09:37:06.000Z

Le Suzuki Endurance Racing Team, représentés par Vincent Philippe, Anthony Delhalle et Erwan Nigon, mène 24 heures du Mans moto à 4 heures de la présentation du drapeau à damiers. Victime d'une chute en tout début de course, le team Yamaha GMT 94 accuse désormais trois tours de retard. A noter l'abandon au petit matin de la Kawasaki n°11, tenante du titre, qui a longtemps été installée en tête.

Le retrait de la Kawasaki n°11, victorieuse de ces quatre dernières éditions, est le fait marquant de cette nuit : un abandon qui profite à la Suzuki n°1, désormais installée en tête de ces 24h du Mans moto devant la Yamaha n°94.

Une nuit pleine de rebondissements
Ce samedi 18h, nous avions quitté la Kawasaki n°11 de Grégory Leblanc, Mathieu Lagrive et Fabien Foret en tête des 24 heures du Mans devant la Suzuki n°1 (Vincent Philippe - Anthony Delhalle - Erwan Nigon) et la Yamaha n°7 (Broc Parkes - Michael Laverty - Sherian Morais) première moto de la catégorie stock... Mais les positions ont quelque peu évolué depuis. A vrai dire, la nuit n'a pas été de tout repos pour les équipages entre aléas mécaniques et averses passagères. Et le premier coup de théâtre est intervenu aux alentours de 21h50 avec la chute du leader Fabien Foret au virage de la chapelle. Le pilote parvient à regagner les stands mais la moto restera immobilisée durant huit tours, ce qui fait rétrograder l'équipe SRC à la 16e place.

Fin de série pour Kawasaki
Le Suzuki Racing Team hérite alors de la tête, position qu'ils occupaient d'ailleurs toujours ce dimanche matin à 10h devant la Yamaha n°94 du GMT. Jolie remontée pour les hommes de Christophe Guyot, qui pour mémoire ne pointait qu'au 14e rang après leur chute collective du départ. La Kawasaki n°95, classée 3e après 19 heures de course, vient tout juste de se faire passer par la Yamaha n°7 pour le gain de la 3e place mais le trio Anthony West - Alexander Cudlin - Mashel Al Naimi conserve le leadership de la catégorie Stock. La BMW de Sylvain Barrier, Jason Pridmore et Glenn Allerton, premiers Open, figurent actuellement en 8e position. Disparue du classement, la Kawasaki n°11 a finalement du abandonner après une 3e chute survenue sur les coups de 7h. Il n'y aura donc pas de 5e victoire consécutive du SRC au Mans.

Il reste actuellement un peu moins de quatre heures de course pour les 42 équipages encore en piste.