Dans l'actualité récente

24h du Mans moto 2014 : présentation

Voir le site Automoto

24h du Mans moto 2014 - Kawasaki
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-20T08:41:00.000Z, mis à jour 2014-09-20T08:46:14.000Z

Le coup d'envoi de la 37e édition des 24 heures du Mans moto sera donné ce samedi 15h : une épreuve, venant clore la saison 2014 d'endurance, qui s'annonce riche en suspense. Outre ces quelques caprices de la météo à prévoir, rien n'est encore joué pour le titre. Avantage au Yamaha GMT 94 en termes de points. Mais le trio Checa - K.Foray - Gines devra particulièrement se méfier de la Kawasaki, quadruple tenante du titre qui s'élancera de la pole position avec à son guidon Grégory Leblanc, Mathieu Lagrive et Fabien Foret.

L'enjeu est de taille pour cette course tant redoutée des pilotes puisque 7 des 56 équipes engagées peuvent encore prétendre à la couronne mondial. Parmi les favoris figurent entre autre le Yamaha GMT 94, qui arrive en tête du championnat, 22 points devant le SRC Kawasaki, auteur d'un sans faute ces quatre dernières années sur le tracé Bugatti.

Tour d'horizon des forces en présence
La saison 2014 d'endurance moto s'achève ce week-end avec une course particulièrement exigeante que tous rêvent de remporter : les 24 heures du Mans, restée propriété de Kawasaki depuis 4 ans. Le SRC représenté par Grégory Leblanc, Mathieu Lagrive et Fabien Foret, aura cette année encore une grosse carte à jouer. L'équipage a d'ailleurs décroché haut la main la pole position avec un tour cumulé en 1.37.273, ce qui les place 7 dixièmes devant le Honda Racing. Mais pour espérer conserver leur couronne, les hommes de Gilles Stafler devront redoubler d'efforts cette année... Outre ce temps particulièrement instable dans la Sarthe et ces différents aléas qui peuvent survenir à tout moment, la concurrence promet d'être en effet particulièrement coriace puisqu'un titre se situe en ligne de mire.

7 prétendants pour une couronne
7 candidats sont d'ailleurs encore en lice, les polemen en font partis. Ces derniers accusent 22 longueurs de retard sur la Yamaha n°94 pilotée par David Checa, Kenny Foray et Mathieu Gines, qui occuperont la 5e place sur la grille. Or, 30 points restent à répartir, auxquels viennent s'ajouter 10 autres points dits ‘intermédiaires'... tout reste donc possible. Intercalés entre ces deux teams le Bollinger Switzerland, ‘seulement' 15e à l'issue des qualifications. Le Honda Racing, récent vainqueur des 8h d'Oschersleben avec Julien Dacosta, Sébastien Gimbert, Freddy Foray, sont toujours arithmétiquement en course tout comme la Suzuki n°1
(Vincent Philippe, Anthony Delhalle, Erwan Nigon), la Suzuki n°50 (Grégory Fastre, Michael Savary, Jimmy Storrar) et la Honda n°55 Valentin Debise, Arturo Tizon, Olivier Four), qui s'élanceront respectivement des 2e, 4e, 19e places.

D'autres invités ?
A surveiller aussi la Yamaha du Yart que se partagent Broc Parkes, Michael Laverty, Sheridan Morais, auteurs du 3e chrono en qualifications. En Superstock aussi, la bataille s'annonce intense entre le Junior team LMS Suzuki (Baptiste Guittet, Etienne Masson, Gregg Black) et Penz13.com (Pedro Vallcaneras, Stephen Mercer, Didier Van Keymeulen) séparés de 9 petits points. Ils pointeront aux 9e et 14e rangs sur la grille.

D'autres personnalités participeront également à cette course comme le perchiste Renaud Lavillenie.