3,4 millions d’automobilistes jouent à Pokémon Go au volant

Voir le site Automoto

pokemon go
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-05T10:30:01.113Z, mis à jour 2016-08-05T10:30:01.113Z

« 40 millions d’automobilistes » révèle que 3,4 millions d’usagers de la route jouent à Pokémon Go en conduisant. Partie de ce constat alarmant, l’association appelle la Sécurité Routière et le développeur Niantic à signer une charte responsable.

L’association « 40 millions d’automobilistes » tire la sonnette d’alarme.


Un constat alarmant

Avec plus de 6 millions de dresseurs recensés à travers la France, le jeu Pokémon Go, débarqué sur le territoire le 24 juillet dernier rencontre un franc succès… même chez les automobilistes. En effet, selon l’association « 40 millions d’automobilistes », 3,4 millions, soit 56 % des joueurs avouent s’adonner à la chasse aux petits monstres virtuels derrière leur volant.

Depuis sa sortie officielle, aux Etats-Unis d’abord, l’application de Niantic a déjà causé plusieurs accidents, heureusement sans faire de victimes pour l’instant. Malgré les appels à la vigilance lancés par les autorités, et notamment la gendarmerie et les pompiers, rien ne semble faire décrocher les dresseurs de leur application fétiche.


Des mesures envisagées

Si « 40 millions d’automobilistes » ne bien souhaite évidemment pas voir le jeu disparaître, l’association aimerait néanmoins que des mesures soient prises afin de limiter les risques sur la route, selon Daniel Quero, son président.

C’est pourquoi l’organisation lance un appel à la Sécurité Routière ainsi qu’au développeur du jeu Niantic, afin de signer une charte responsable, visant à trouver des solutions contre la chasse aux Pokémon sur les routes. Pour Pierre Chasseray, délégué général, il faudrait que les petites créatures présentes sur les bords de routes et les aires de repos soient supprimées afin de ne pas tenter les automobilistes. Il propose également qu’un Pokémon rare soit offert à chaque utilisateur qui téléchargerait l’application « Mode Conduite » mise en place par la Sécurité Routière.

Dans sa récente mise à jour, Niantic a d’ores et déjà ajouté un message d’avertissement incitant les automobilistes à ne pas jouer au volant. Pour rappel, l’utilisation du téléphone en conduisant est passible d’un retrait de trois points sur le permis de conduire et d’une amende de 135 €