500.000 véhicules diesel truqués chez SEAT, le scandale Volkswagen continue

Voir le site Automoto

SEAT Ibiza 2015
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-24T14:39:50.007Z, mis à jour 2015-09-24T16:07:38.933Z

Les révélations sur le « Dieselgate » s’enchaînent et la dernière en date est lancée par El Paìs. D’après le quotidien espagnol, Seat a équipé depuis 2009 plus de 500.000 voitures avec des moteurs truqués.

Après l'annonce des 11 millions de véhicules diesel du groupe Volkswagen touchés dans le monde par la tricherie aux émissions de gaz polluants, SEAT (groupe Volkswagen) aurait équipé 500.000 de ses voitures de moteurs truqués.

L'essai de la Seat Leon (2012)


Seat dans la tourmente

Dans un courrier adressé à El Pais, Seat admet que « certains de ces véhicules sont équipés de moteurs de EA189 du Groupe Volkswagen (le fameux moteur frauduleux) ». Certains de ces moteurs réalisés par le groupe allemands sont conçus  dans l’usine Seat de Martorell, à Barcelone. Logiquement , il été installé dans les véhicules misent en vente jusqu'à cette année. Volkswagen, c’est 12 marques de voitures et de camions, environ 11 millions de voitures dans le monde qui sont concernés par le contournement des tests antipollution, et les révélations ne devraient pas s’arrêter de sitôt.

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy , avec l'équipe du contrôle qualité SEAT dans l'usine de Martorell (Espagne)


ESC05461


Seat reconnaît les faits à demi-mot

 « Des véhicules de SEAT sont équipés de ce moteur », a reconnu un porte-parole, sans vouloir donner de chiffre. 500.000 voiture, cela représenterait quasiment un an et demi de production, le constructeur espagnol ayant vendu 378.586 véhicules en 2014.


Les experts du secteur en Espagne ont estimé que 250.000 à 300.000 véhicules aux émissions faussées circulent actuellement dans les rues espagnoles.

La vidéo officielle de la SEAT Ibiza (2012)