Avec 52%, Fiat devient propriétaire de Chrysler

Voir le site Automoto

Chrysler 300 SRT8 2011
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-06-03T10:48:00.000Z, mis à jour 2011-06-03T10:57:39.000Z

Cela était prévisible, mais pas aussi rapidement. Chrysler est désormais sous le joug de l'italien Fiat, après le rachat des parts du Trésor Américain à 350 millions d'euros.

Monté à 46% du capital de Chrysler, Fiat monte à 52% ce vendredi 3 juin et en dévient le propriétaire.


Fiat a officiellement racheté les 6% de parts du Trésor Américain, seulement une semaine après avoir grimpé à 46%. L'opération a coûté 500 millions de dollars au groupe italien, soit 350 millions d'euros. Ainsi, Fiat devient propriétaire de Chrysler, le minimum requis étant de 51%, quasiment deux ans après le sauvetage d'après faillite du 10 juin 2009. Les autres actionnaires sont l'UAW, syndicat de travailleurs, à 41,5%, et le Canada à 1,5%.



Le secrétaire du Trésor Américain, Timothy Geitner a déclaré cette nuit "avec la sortie de la participation dans Chrysler, il est clair que la décision du président Barack Obama pour soutenir l'entreprise était bonne". Par contre, il insiste sur le fait que le groupe américain doit "créer des emplois et des investissements".



Ce sont les mots du PDG de Fiat-Chrysler, Sergio Marchionne. Aussi ambitieux que charismatique, le dirigeant italien veut brasser large, et étendre les synergies entre les marques. Ainsi, Fiat devrait percer en Amérique du Nord avec la Bravo et Alfa qui devraient rejoindre la 500 d'ici 2013. L'objectif est de 6,6 millions de véhicules vendus en 2014, contre 3,6 millions en 2010.


Pas d'annonce quant à une prise de contrôle plus importante, mais été évoqués 70% en fin d'année 2011.