A 17 ans, il se fait flasher à 160 km/h

Voir le site Automoto

Autoroute
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-19T12:30:32.816Z, mis à jour 2016-08-19T12:30:32.816Z

Alors qu’il était encore en apprentissage de la conduite, un jeune homme de 17 ans a été flashé à 160 km/h sur l’autoroute. Sa mère, présente dans le véhicule et déclarée responsable légalement sera poursuivie en justice pour trois infractions.

A 17 ans, un jeune homme s’est fait flasher à 160 km/h sur l’autoroute.


160 km/h au lieu de 110

Vendredi dernier, un jeune homme de 17 ans en conduite accompagnée s’est fait intercepter par la police après s’être fait flasher à 160 km/h sur une autoroute du Lot-et-Garonne. Selon un témoignage recueilli par Le Dauphiné Libéré, l’adolescent a tout d’abord ignoré les appels de phares des véhicules de la gendarmerie alors qu’il circulait depuis un long moment sur la voie de gauche sur l’autoroute A62 dans le sens Bordeaux-Toulouse.

Ce dernier a ensuite été intercepté au volant de son véhicule, alors que sa mère, côté passager semblait totalement désintéressée de la situation, au point de ne pas avoir signalé à son fils son comportement pouvait mettre en danger sa vie et celle des autres également.


 Trois infractions retenues

Trois infractions ont été retenues contre la mère du jeune homme considérée comme « accompagnatrice responsable » lors de la conduite pour non présentation du livret d’apprentissage, circulation sur la voie de gauche et vitesse excessive.

Pour rappel, les conducteurs en conduite accompagnée ou en permis probatoire sont soumis à des limitations de vitesses inférieures à celles des automobilistes expérimentés. Dans le cas de l’adolescent, la vitesse maximale de l’autoroute limitée à 130 km/h était pour lui de seulement 110 km/h.  Une circonstance aggravante pour le jeune homme, pour qui l’apprentissage de la conduite commence bien mal.