Dans l'actualité récente

A quoi ressemblera la F1 de 2017 ?

Voir le site Automoto

F1 Design 2017
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-02-25T11:34:23.805Z, mis à jour 2016-02-25T11:52:02.762Z

La FIA a révélé le style des monoplaces de la saison 2017. Longueur, aileron arrière, pneus et protection de la tête sont au programme de cette évolution la plus importante depuis 8 ans.

Souhaitées depuis des années, des modifications seront opérées sur les Formule 1 en 2017. Voici ce que prévoit la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile).

Plus élancée et rapide

Tout d’abord, le célèbre ingénieur Giorgio Piola a donné une illustration comparative entre l’actuelle Mercedes W07 Hybrid de la saison 2016 et la F1 moyenne se tenant au règlement 2017. La silhouette, étrangement, sera plus proche des bolides des années 2000 que de ces dernières années, notamment grâce à une largeur globale passant de 1,40 à 1,60 mètre.


L’objectif premier de ces F1 version 2017 sera aussi très clair : être 3 secondes plus rapides au tour en moyenne qu’aujourd’hui.



F1 Design 2017

Aileron arrière rétro

Une grande nouveauté concerne l’aileron arrière, beaucoup plus bas (80 cm max vs 95 cm), plus large (95 cm vs 75) et penché vers l’arrière, alors que le diffuseur d’air situé en dessous sera plus haut (17,5 cm vs 12,5), donnant une poupe plus agressive aux F1. 


F1 Design 2017


Toujours à l’arrière, les pneus y seront bien plus larges, passant de 325 à 405 mm, ceux à l’avant de 245 à 305 mm, donnant un retour vers les monoplaces d’avant 2009. Autre ajout sur les monoplaces, des déflecteurs latéraux seront de retour derrière les roues avant, bannis depuis 2009.

Conséquence de ces changements, le poids minimum autorisé sera revu à la hausse, à 722 kg + les pneus, contre 702 kg en 2016.

Protection pour la tête

Hors la plus « touchy » des modifications pour l’année prochaine sera l’introduction d’une protection pour la tête des pilotes, murissant depuis plusieurs années. Deux projets sont à l’étude, notamment le système « halo » proposé par Mercedes, un « U » en fibre de carbone situé au-dessus de la tête et escamotable pour l’extraction.

La solution de Red Bull, beaucoup plus radicale, est celle d’un pare-brise intégral recouvrant le cockpit, à l’instar de ses concept-cars virtuels – X1, X2010 et X2014 – ou du prototype McLaren MP4-X révélé à l’automne 2015.