Airbags défectueux : Rappel mondial de 3,4 millions de voitures

Voir le site Automoto

Toyota Yaris 2000
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-11T12:29:00.000Z, mis à jour 2013-04-11T12:36:36.000Z

Un airbag défectueux de l'équipementier Takata a causé le rappel de nombreux modèles des constructeurs japonais Toyota, Nissan, Honda et Mazda, totalisant 3,395 millions de véhicules das le monde.

Situé du niveau passager avant, l'airbag concerné "pourrait ne pas se déployer correctement" selon Toyota.

Rappel mondial et massif
Après "l'affaire de la pédale" qui avait concerné plus de 9 millions de véhicules en 2009, Toyota est touché par un nouveau rappel massif. Mais cette fois-ci, c'est avec les compatriotes Honda, Nissan et Mazda, car le problème vient à l'origine d'un équipementier, Takara. Un airbag passager avant potentiellement défectueux produit entre 2000 et 2004 a conduit le rappel de 3,395 millions de voitures dans le monde, toutes fabriquées au Japon. En France, seul Toyota a procédé à un rappel, ciblant 44.000 modèles répartis entre les Yaris, Corolla, Picnic, Avensis, Avensis Verso, Camry et le coupé-cabriolet Lexus SC430. Les propriétaires seront contactés par courrier, l'opération étant gratuite et demandant entre 1h30 et 2h.


Un airbag paresseux
C'est Toyota, constructeur le plus touché, qui a donné des détails sur le problème. Le japonais souligne "un défaut au niveau de l'assemblage du système pyrotechnique assurant [le] gonflement". En conséquence, "l'airbag pourrait donc ne pas se déployer correctement" et, dans le cas extrême, "pouvait brûler une partie de l'habitacle et entraîner un incendie". Chose qui n'a été répertoriée par aucun des quatre constructeurs, seul le ministère japonais des Transports relatant de deux incidents mineurs et simplement matériels.

En résumé :
Toyota : 1.730.000 unités (44.000 en France)
Honda : 1.135.000 unités
Nissan : 485.000 unités
Mazda : 45.000 unités (Japon)