Dans l'actualité récente

Airbags Takata : 5,8 millions de voitures Toyota au rappel

Voir le site Automoto

Airbag Toyota Takata
Par Tran HA|Ecrit pour TF1|2016-10-26T12:53:53.408Z, mis à jour 2016-10-26T12:58:04.786Z

Toyota a annoncé le rappel de 5,8 millions de voitures en Asie et en Europe, tous équipés d'airbags Takata potentiellement dangereux et qui devront être remplacés.

Un coup dur pour l'équipementier japonais Takata, dont les jours sont comptés...


126.196 véhicules rappelés en France

L’affaire Takata n'a pas fini de faire parler d'elle. Toyota a annoncé ce mercredi une procédure de rappel de grande ampleur, impliquant près de 5,8 millions de véhicules à travers le monde, parmi lesquels environ 1,16 million d'unités vendues au Japon, 820.000 voitures en Chine, et 1,47 million de véhicules en Europe.

Cette nouvelle campagne de rappel concerne des modèles Toyota produits entre mai 2000 et novembre 2001, ainsi qu’entre avril 2006 et décembre 2014, parmi lesquels la Toyota Corolla et la Toyota Yaris / Vitz. Elle vise à remplacer les airbags potentiellement défectueux fournis par Takata.

En France, ce sont au total 126.196 véhicules qui sont concernés : 95.149 Toyota Yaris et 4032 Toyota Hilux produits entre juillet 2011 et décembre 2014, dont le gonfleur de l’airbag frontal conducteur doit être remplacé. De plus, 21 Toyota Corolla et 26.994 Toyota Auris produits entre octobre 2006 et décembre 2008 sont concernés, avec cette fois-ci le gonfleur de l'airbag côté passager.


Plus de 100 millions d'airbags concernés par l'affaire Takata

Les interventions sont prises en charge par le constructeur, et les propriétaires des véhicules concernés seront prévenus par lettre recommandée. Depuis le début de l'affaire des airbags défectueux Takata, Toyota a rappelé plus de 23 millions de véhicules à travers le monde. 

L'équipementier Takata, qui représente 20% du marché des ceintures et airbags automobiles, est mis en cause depuis trois ans dans une affaire d'airbags défectueux, pouvant potentiellement exploser suite à une dégradation de l'agent gonfleur, causée par des écarts d'humidité, de chaleur ou de gel trop importants. Au total dans le monde, plus de 100 millions d'airbags sont concernés et font l'objet de rappels par les constructeurs. A ce jour aux Etats-Unis, 11 décès ont été officiellement provoqués par ces airbags Takata, selon l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA).