Alpine : Vers une séparation du duo Renault - Caterham ?

Voir le site Automoto

Renault Alpine A110-50 Concept 34
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-03-24T11:14:00.000Z, mis à jour 2014-03-24T11:33:42.000Z

Une nouvelle Alpine, c'était dans les tuyaux depuis quelques temps. Et pour se faire Renault s'était lié au constructeur Caterham. Aujourd'hui, les temps sont durs entre les français et les anglais.

Une nouvelle Alpine, c'était dans les tuyaux depuis quelques temps. Et pour se faire Renault s'était lié au constructeur Caterham. Aujourd'hui, les temps sont durs entre les français et les anglais.

L'Alpine du 21e siècle. Renault y pensait depuis longtemps. La marque au losange était partie à la recherche d'un partenaire. Le but, s'allier à un autre constructeur pour diminuer les coûts de développement. A l'origine de ce projet, Carlos Tavares, qui s'était affilié avec Caterham. Mais aujourd'hui, l'ex-numéro 2 de Renault est désormais numéro 1 chez PSA Peugeot-Citroën.

Montebourg s'en félicitait
Une union célébrée en la personne du défendeur du Made In France et Ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Ce partenariat annonçait justement le sauvetage de 300 emplois dans l'usine de Dieppe.

Pas de réaction
Malheureusement, depuis le départ de Carlos Tavares, il semble y avoir de l'eau dans le gaz entre les deux parties. Des tensions sont apparues à cause de nombreux retards de la part de Renault. Le design était également mitigé en interne. Selon le site anglais Autocar, le divorce Caterham-Renault semble être acté. Pas de réaction de la part des deux parties intéressées mais pas de démenti non plus.

Pas d'impact sur la commercialisation
C'est avec un nouveau design que cette nouvelle Alpine verra le jour. Autocar annonce que Renault poursuivra la conception et la mise au point de cette renaissance. Cela coûtera plus cher pour Renault et donc aura forcément un impact sur le prix. Elle devrait arriver en 2016 à un tarif avoisinant les 50.000 euros.