Des anciennes Renault retrouvées dans une grange danoise aux enchères

Voir le site Automoto

Renault grange Danemark
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-24T17:40:41.786Z, mis à jour 2016-02-25T08:04:50.132Z

Près de 50 Renault qui prenaient la poussière dans une vieille ferme danoise depuis plus de 10 ans seront mise aux enchères le 20 mars dans le pays nordique avec des prix de 40 à 2.000 euros.

Après la découverte de la collection Baillon, l’an dernier dans une grange française, une flopée de Renault des années 50, 60 et 70 ont été retrouvé dans une grange danoise.


Le trésor danois

Au Danemark, sur l’île de Fionie, plus connue pour ces châteaux entourés de plan d’eau que pour ses voitures, a dévoilé un trésor bien gardé : plus de 50 « bolides français », de toutes les époques. Selon Campen Auktioner, le premier modèle de cette collection incongrue est un classique, une 4CV achetée en 1968, par un certain Anker Krarup qui a roulé jusqu’en 1980. Le danois n’ose pas jeter ce fleuron de l’industrie automobile française et passe à la Dauphine. 

Et cet adepte de la syllogomanie continue son épopée jusqu’à acquérir 50 Renault anciennes dans sa grange, et surtout des modèles datant des années 50 à 70.

Cette Renault Floride Coupé est estimée à 241 euros 


Renault Floride coupé


De 40 à 2.000 euros

Pour une affaire, c’est une belle affaire. Les modèles vont de 40 euros pour les Renault 8 jusqu’à 2.000 euros pour les Renault 4. Certaines sont vaguement en état de marche et d’autres demandes de sérieux séjours chez le mécano. Mais il y a quelques perles, tel que des Renault 8 et 10, dernières voitures du constructeur au losange avec un moteur placé à l'arrière (jusqu'à la Renault Twingo III de 2014). 

Des classiques de l’automobile française sont de la partie : 4CV, Dauphine, Floride, Ondine, et consorts. Elles sont mises en vente le 20 mars 2016 lors d’une vente organisée par Campen Auktioner.