Apple développerait sa propre voiture électrique ?

Voir le site Automoto

error
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2015-02-15T09:10:00.000Z, mis à jour 2015-02-16T13:16:20.000Z

Selon The Wall Street Journal, le géant de l'informatique travaillerait sur la construction d'une voiture électrique, un véhicule ressemblant à un monospace. Un projet secret baptisé ‘'Titan'' sur lequel plancheraient des centaines d'employés.

General Motors, Nissan et Tesla ont de quoi s’inquiéter. Les trois géants de l’automobile électrique pourraient bientôt être concurrencés par le colosse Apple, dont plusieurs cadres se seraient rendus en Autriche pour prendre des informations auprès de constructeurs, notamment sur des pièces haut de gamme pour voitures, comme l’explique le quotidien.

Un projet baptisé Titan

Citant une source proche du dossier, le Wall Street Journal explique que la marque à la pomme ‘’espère marquer de son empreinte le marché de la voiture électrique comme il l'a fait dans les smartphones avec l'iPhone’’. Si la firme aura besoin de ‘’plusieurs années’’ pour finaliser sa création, la presse outre-Atlantique précise que le projet Titan pourrait tout aussi bien être abandonné, même s’il est pris ‘’très au sérieux’’ par l’entreprise.

Un laboratoire secret

De son côté, le Financial Times assure qu’Apple recruterait des experts pour effectuer des recherches dans un laboratoire secret. Selon le journal, Johann Jungwirth, le responsable de la recherche-développement de Mercedes-Benz aurait été recruté par le spécialiste de l’informatique. La firme de Cupertino na pour l’instant pas souhaiter s’exprimer officiellement sur le sujet.

CarPlay avant la voiture Apple ?

En mars 2014, Apple avait dévoilé un logiciel nommé CarPlay, permettant au conducteur d’accéder au carnet d’adresses de son iPhone puis de passer et recevoir des appels sans quitter le volant des mains. Un concept qui fait aujourd’hui office de prémices et pourrait parfaitement s‘intégrer dans le projet Titan ans un avenir proche.

La firme managée par Tim Cook a annoncé fin janvier des ventes record de l’iPhone, lui permettant de dégager un bénéfice trimestriel historique de 18 milliards de dollars. Apple a d’ores et déjà révolutionné le monde de la téléphonie et a aujourd’hui les moyens d’investir un nouveau marché. Il est désormais tout à fait crédible d’imaginer que la marque aura son mot à dire dans l’univers automobile.