Apple : l'abandon de l'iCar, pour proposer une technologie autonome ?

Voir le site Automoto

Rober Kovacs
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-01T08:34:19.345Z, mis à jour 2016-08-01T14:37:37.349Z

Alors que sa sortie était encore repoussée, la future ex-"Apple Car" pourrait finalement ne jamais voir le jour, la firme à la pomme souhaitant se concentrer sur la technologie de conduite autonome.

 Apple pourrait abandonner la production de sa voiture au profit d’une technologie de conduite autonome. 


 Travailler avec les constructeurs 

Lancé il y a deux ans par Tim Cook, actuel PDG d’Apple, le projet Titan, qui prend toujours plus de retard avec une commercialisation de l’iCar repoussée à 2021 pourrait finalement être mis en suspens.

En effet, au lieu de concevoir et fabriquer sa propre voiture, la firme de Cupertino pourrait finalement se lancer dans le développement de la conduite autonome. Le but serait bien évidement de devenir un équipementier de choix pour les constructeurs automobiles souhaitant adopter cette technologie, qui se démocratise peu à peu pour le grand public, avec des marques telles que Tesla ou encore Mercedes

Faute de devenir un constructeur à part entière, Apple pourrait donc, au lieu de faire de la concurrence à ceux déjà implantés sur le marché, travailler en collaboration avec eux. Une manière d’entrer dans le secteur automobile, avant de peut-être véritablement se lancer avec l’iCar

Embauches à tour de bras 

Afin de mettre sur les rails le Projet Titan, Apple a su s’entourer d’une équipe d’ingénieurs venus de grandes firmes telles que Tesla, puisqu’en avril dernier, c’est l’ancien vice-président de l’ingénierie automobile du constructeur californien qui a été embauché pour travailler sur le projet. La marque à la pomme vient également de recruter Dan Dodge, PDG et fondateur de QNX, un système d’exploitation en temps réel, appartenant à Blackberry depuis 2010. 

Si le projet d’une voiture électrique et autonome pourrait donc pour l’instant être mis en pause, les équipes actuellement dédiées à la conception du véhicule pourrait donc être désormais réorientées vers la mise en place d’un système de conduite autonome, qui serait alors proposé à plusieurs constructeurs grâce à des partenariats. Forte de son expertise en matière de technologie et de communication, Apple pourrait donc se faire une place de choix sur le marché, en s’alliant aux firmes déjà présentes.