Après Volkswagen, Fiat-Chrysler l'épisode II du DieselGate ?

apres-volkswagen-un-logiciel-fait-entrer-fiat-chrysler-tempete-dieselgate-4916690
Suivant l’affaire de Volkswagen démarrée en septembre 2015, le groupe Fiat Chrysler Automobiles a été accusé d’avoir placé un logiciel non déclaré dans les moteurs diesel 104.00 véhicules vendus aux Etats-Unis.

Dans le viseur de plusieurs pays depuis la révélation du DieselGate de Volkswagen, Fiat-Chrysler entre officiellement dans la tempête ce 12 janvier 2017.

Son PDG Martin Winterkorn avait démissionné 1 mois plus tard, en octobre 2015, avant que les principaux dirigeants ne soient poussés vers la sortie. Le groupe allemand a entamé depuis un virage vers l’électrique, multipliant ses ambitions à l'image du dernier concept I.D. Buzz, bien que les nouveautés concrètes ne soient pas disponibles avant 2018, au mieux.



News associées