Aston Martin CC100 Speedster Concept : le modèle du centenaire

Voir le site Automoto

L'Aston Martin CC100 Speedster, concept-car célébrant le centenaire de la marque, révélé le 19 mai 2013.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-05-19T16:43:00.000Z, mis à jour 2013-07-11T08:34:01.000Z

Après Lamborghini et son Egoista célébrant ses 50 ans, voici une nouvelle sportive unique, cette fois-ci marquant un siècle d'Aston Martin, dans le cadre des 24h du Nürburgring.

Bercée entre passé et futur proche, l'Aston Martin CC100 Speedster traduit l'héritage de la marque tout en préfigurant l'avenir.

Célébration
Autre week-end, autre anniversaire. Suite à la fête des 50 ans de Lamborghini, Aston Martin célèbre son centenaire, sans réunion, gala, mais avec un modèle spécial, dévoilé à l'occasion des 24 Heures du Nürburgring. "La mission était très simple", a souligné Miles Nurnbeiger en charge du design extérieur, "créer quelque chose reflétant 10 ans d'héritage Aston Martin et évoquer le futur de la marque".


Ulrich Bez, PDG de la firme de Gaydon, explique que "la CC100 est l'épitomé de ce qu'il y a de mieux chez Aston Martin. Elle représente notre fantastique héritage sportif, nos capacités exceptionnelles de design, notre savoir-faire en ingénierie, et notre esprit d'aventureux !"


La belle anglaise
En termes de design, cette CC100, contrairement à l'Egoista, cette CC100 puise dans son passée, précisément la DBR1, voiture de compétition née 1959 ayant un beau palmarès dont les 1.000 km du Nürburgring. Ulrich Bez l'a d'ailleurs surnommée "DBR100". Cette biplace évoque dans ses proportions la Mercedes SLR Stirling Moss, fait étrange sachant que le pilote anglais était au volant de la DBR1...


Quant au cockpit, épuré au maximum, il fait ressortir la fibre de carbone qui le compose (comme le reste de la CC100) pour l'avenir, et adopte quelque éléments décoratifs en cuir évoquant le passé.


Un supercar unique
La mécanique ne tient pas beaucoup de place dans les déclarations. Nous apprenons que le V12 6,0 litres "AM11" est implanté, que le 0-100 km/h est claqué en "un peu plus de 4 secondes", que la vitesse maximale est bridée à 290 km/h, mais pas d'indication de puissance, ni de couple.


Mais le plaisir n'est en rien gâché, cette beauté pure à la mélodie suffisamment sportive respecte de loin le mariage passé/futur qu'Aston Martin voulait opérer. Un centenaire qui en appelle un nouveau, dont nous espérons voir rapidement les prochains premiers véhicules.

Pour finir, Aston Martin nous offre une magnifique vidéo où jamais la genèse d'un concept-car n'aura aussi été bien résumée :