Aston Martin DB11 : le nouveau joyau de la couronne à l'Essai

Voir le site Automoto

Aston Martin DB11
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-08-28T12:54:24.568Z, mis à jour 2016-08-28T12:54:35.057Z

Avec son V12 biturbo de 608 chevaux et son style moderne et épuré, l'Aston Martin DB11 a tout pour être l'un des modèles les plus en vue ces prochains mois. Mais est-ce suffisant pour être le nouveau joyau de la couronne ? Eléments de réponse.

Héritière de la mythique DB9 - et non de la DB10 exclusivement réservée à la dernière aventure de James Bond baptisée « Spectre » -, l'Aston Martin DB11 est sans aucun doute l'une des stars de l'année 2016. Dévoilée au grand public lors du dernier Salon de Genève, la nouvelle bombe anglaise va devenir le nouveau fleuron du constructeur basé à Gaydon. Mais a-t-elle réellement ce qu'il faut pour être un joyau de la couronne ? Automoto vous dit tout dans l'Essai de la semaine.

Vidéo bonus : au volant de l'Aston Martin DB11

Une pure beauté

Esthétiquement, la dernière merveille britannique tape dans tout ce qui se fait de mieux dans la gamme d'Aston Martin. L'agressivité de la Vanquish est là, les muscles de la One-77 aussi, et on retrouve les lignes exceptionnelles de la DB10. Sur le plan aérodynamique, tout est sur-mesure et avec sobriété comme en témoignent l’évacuateur au-dessus de la poupe et les écopes latérales derrière les vitres. Même chose à l'intérieur où tout est très épuré et technologique avec notamment un nouvel écran 8 pouces sur la console centrale et quatre petites caméras permettant de contrôler la situation lorsqu'il s'agit de surveiller ses arrières en manœuvrant l'engin, ce dernier pesant 1,8 tonne.

► L'Aston Mardin DB11 en photo au Salon de Genève 2016


Aston Martin DB11 Salon Genève 2016


Du lourd sous le capot

Mais au-delà de la beauté esthétique du modèle, ce qui se cache sous le capot est tout simplement époustouflant, même si certains puristes. Au programme : un V12 5,2 litres biturbo envoyant 608 chevaux pour un couple de 700 Nm de couple. C'est respectivement 61 équidés et 80 Nm de mieux que la DB9 GT, la version ultime de la DB9. Avec de tels chiffres sur le papier, les performances se font sentir au moment d'aller engloutir le bitume. Le 0-100 km/h ? Une formalité expédiée en 3,9 secondes avec une vitesse de pointe allant jusqu'à 322 km/h. On n'oubliera pas l'accompagnement d'une boîte automatique à double embrayage et de trois modes de conduite, à savoir « GT », « Sport » et « Sport Plus ».

Aston Martin DB11 2016 : présentation officielle


Mais comme tout bijou automobile, il va falloir mettre le prix. Celui de la DB11 est estimé à 205.000 euros avec des premières livraisons attendues au dernier trimestre de l'année 2016.

L’Aston Martin DB11 au Salon de Genève 2016