Aston Martin : rappel massif de 17.590 voitures

Voir le site Automoto

Aston Martin Rapide 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-02-06T10:29:00.000Z, mis à jour 2014-02-06T12:50:27.000Z

Suite à la découverte d'un contrefaçon de pièces venues de Chine, le constructeur britannique de voitures sportives Aston Martin a décidé de rappeler 17.590 véhicules, soit 75% de sa production depuis novembre 2007.

Rares sont les rappels chez les constructeur de voitures de luxe ou de sports. C'est pourquoi la campagne de rappel communiquée par Aston Martin est exceptionnelle. La firme de Gaydon a confirmé cette semaine que 17.590 de ses modèles étaient concernés par la contrefaçon d'une pièce révélée par un organisme américain.


75% des Aston produites depuis fin 2007

En détails, les deux plus grands marchés concernés sont l'Europe avec 7.271 voitures concernées, et les États-Unis avec 5.001 véhicules rappelés. La totalité des modèles avec conduite à droite produites depuis novembre 2007 est comprise, ainsi que les modèles avec conduite à gauche depuis mai 2012.

Les DB9, Vantage, Virage, DB9 et Rapide sont donc toutes concernées, seule la Vanquish échappant au rappel. Au total, ce sont 3 Aston Martin sur 4 produites ces six dernières années qui devront repasser par un concessionnaire.


Risque de casse de la pédale d'accélération
Le problème en cause est la contrefaçon d'une pièce en plastique utilisée dans le mécanisme de la pédale d'accélération, fabriquée par le sous-traitant chinois Shenzhen Kexiang Mould Tool Co. mais confiée à un autre fabricant, Synthetic Plastic Raw Material Co. Ltd.

Cette modification pourrait entraîner un risque de casse de la pédale d'accélération selon l'organisme américain NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) qui a révélé l'affaire. Aston Martin a depuis transféré la production de la dite pièce au sous-traitant étatsunien DuPont en Angleterre.

La porte-parole de la marque, Sarah Calam, a précisé qu'aucun accident n'était survenu à cause de cette pièce, malgré un risque de casse, et que les répercussions financières serait faibles.