Dans l'actualité récente

Audi A1 2015 : micro-restylage et moteurs 3 cylindres au programme

Voir le site Automoto

Audi A1, version restylée lancée début 2015, ici en versions 3 et 5 portes
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-11-14T09:09:00.000Z, mis à jour 2014-11-14T14:42:10.000Z

Quatre ans après son lancement, la citadine Audi A1 accueille un lifting de mi-carrière à peine visible, mais accueille deux moteurs 3 cylindres essence et diesel, beaucoup plus sobres que leurs prédécesseurs.

A peine le Q3 remanié, voici que la plus compacte des Audi voit sa refonte arriver. L'A1 a en effet soufflé ses 4 bougies cette année, et rappelle que sa production a dépassé les 500.000 exemplaires, une belle réussite pour un modèle premium, et devant rivaliser avec la MINI très bien installée et récemment renouvelée.

>> Voir les photos de l'Audi A1 2015

A peine visible
Comme souvent chez Audi, les modifications esthétiques sont parfois discrètes au point de ne pas les remarquer que premier coup d'œil. Cela est le cas sur cette A1 restylée, dont le principal changement réside dans les optiques, en réalité empruntées à la S1, faisant ainsi disparaître la « virgule » à diodes sous les projecteurs principaux.

La calandre est à peine retouchée (logo plus épais, aspect plus brillant, nouvelle grille), tandis que le bouclier est plus acéré, et les feux arrière légèrement fumés. Et comme auparavant, les carrosseries 3 portes et Sportback (5 portes) sont au catalogue, la marque allemande annonçant avoir modifié ses finitions - Ambiente, Ambition, S Line et Ambition Luxe - sans en préciser le contenu.


Nouveaux 3 cylindres essence et diesel

Si l'habitacle ne bouge pas d'un iota, le conducteur pourra opter pour de nouveaux moteurs. Les 3 cylindres feront leur entrée dans la gamme, en l'occurrence l‘essence 1,0 litre TFSI 95 chevaux (seulement après l'été 2015) demandant 4,3 l/100 km et 99 g/km de CO2 en moyenne théorique, ainsi qu'une version diesel 1,4 litre TDI ultra de 90 chevaux consommant en moyenne 3,4 l/100 km et rejetant 89 g/km de dioxyde de carbone.

Audi signale au passage l'introduction d'une nouvelle direction électromécanique, ajustant l'assistance en fonction de la vitesse, tout en rigidifiant légèrement le châssis sans pour autant amputer le confort. La boîte automatique S tronic 7 rapports y sera en option (environ 1.800 euros) comme sur les autres blocs, sauf pour la 1,8 litre TFSI 185 ch où elle figure de série. Les autres mécaniques ne sont pas citées par la firme d'Ingolstadt, et culmineront à 231 chevaux via le 2,0 litres turbo de la S1, toujours dotée de la transmission intégrale quattro.

Les tarifs n'ont pas encore été annoncés, mais l'Audi A1 2015 devrait afficher un prix d'entrée proche de l'actuelle, soit 17.290 euros, et pointer à 34.600 euros sur la S1 Sportback.



Et retrouvez la bombe Audi A1 quattro avec ses 256 ch