Audi A5 et S5: Des cabriolets dans le vent !

Voir le site Automoto

Photo 8 : Audi A5 et S5 Cabriolet : toile de maître
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-04T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-04T09:00:00.000Z

On l'attendait depuis un moment, l'Audi A5 sort enfin en cabriolet, accompagnée de sa version sportive S5. Les deux décapotables, quatre places, ne manquent pas de piment.

L'Audi A5, par son style et sa carrure, ne pouvait qu'être une bonne base pour le développement d'une décapotable à toit souple. C'est chose faite avec les A5 et S5 Cabriolet dévoilées par la marque d'Ingolstadt. La capote s'ouvre en 15 s et se ferme en 17 s. Le système d'ouverture/fermeture automatique est livré d'origine et peut être activé en roulant à moins de 50 km/h. Par contre, il faut passer par les options pour bénéficier d'un déflecteur acoustique pour diminuer le niveau sonore toit ouvert. Le chauffage de nuque est également proposé en option, tout comme les sièges en cuir recouverts d'une couche spéciale limitant la hausse de température de l'assise restée sous le soleil.



Toit ouvert, l'espace du coffre est relativement généreux : 320 litres. Les ingénieurs Audi ont en effet beaucoup travaillé sur la cinétique et le pliage pour proposer un compartiment de rangement de la toile le plus petit possible : 60 litres. Lorsque le toit est placé, on a donc 380 litres de libre. Et si la banquette arrière est rabattue, l'A5 Cabriolet dispose alors de 750 litres de charge utile. Sous le long capot, on trouve les cinq moteurs à injection directe du coupé : 3 essence et 2 Diesel. La palette de puissance va de 180 ch (132 kW) à 265 ch (195 kW). Par contre, la S5 Cabriolet a droit au moteur 3.0 TFSI de la S4.

Le V6 3 litres joue la carte du downsizing pour limiter la consommation à moins de 10 litres. Ce bloc suralimenté par compresseur développe 333 ch (245 kW) et 400 Nm (2900 à 5300 tr/min). Moins puissante que le coupé, cette version cabriolet est quand même capable de réussir le 0 à 100 km/h en 5,6 s (contre 5,1 s pour la S5 avec son V8 4.2 de 354 ch). Sa vitesse de pointe est limitée à 250 km/h. Le moteur est couplé à la boîte double embrayage S Tronic à sept rapports et à la transmission intégrale Quattro. Ce modèle offre également la protection acoustique de série, tout comme les feux Xénon, les sièges sport électrique, la finition cuir Alcantara, les jantes alu 18 pouces, les pneus 245/40, le volant multifonction et le Servotronic. Le différentiel sport arrière à répartition vectorielle de couple est, lui, en option.

Les A5 Cabriolet existent en traction mais aussi en transmission intégrale, en fonction du moteur. Le choix de motorisation joue aussi sur les possibilités de boîte entre la boîte manuelle à six rapports de série, la Multitronic et la S Tronic (de série sur la 3.0 TDI). Le châssis du cabriolet a reçu des éléments de renfort pour pallier à l'absence de toit. Ils sont situés à l'avant, dans les jupes latérales, dans le montant de pare-brise et à l'arrière. Une protection contre le retournement se cache entre le coffre et les place arrière.

Les Audi A5 et S5 Cabriolet (4,63 m de long pour un empattement de 2,75 m, 1,85 m de large et 1,38 m de haut) seront commercialisées lors du second trimestre 2009.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile