Audi A6 2014 : un petit restylage mais le plein de puissance

Voir le site Automoto

Audi A6, version restylée lancée à l'automne 2014 et présentée au Mondial de l'Automobile de Paris.
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-09-04T09:06:00.000Z, mis à jour 2014-09-11T14:01:42.000Z

Pour ses trois ans de carrière, la famille A6, allant de la sage berline à la surpuissante RS 6 de 560 chevaux, remodèle ses optiques, ses boucliers, offrant surtout un nouveau moteur essence 190 ch et un gain de puissance pour les autres. Disponible à l'automne 2014, elle sera présentée au Mondial de l'Automobile à Paris début octobre.

Lancée tout début 2011, la famille A6 s'était progressivement formée des break Avant, sportive S6, surpuissante RS 6, d'une version hybride et de la version baroudeuse Allroad quattro. Tous ces modèles reçoivent pour cet automne 2014 une petite révision esthétique, et surtout mécanique.

>> Voir les photos de l'Audi A6 2014
>> Voir les photos de l'Audi RS 6 Avant 2014


Simples retouches
Les différences sont subtiles, et sont principalement liées au phares dont le fond a été redessiné avec de fines lignes de diodes n'étant sans rappeler la nouvelle Volvo XC90, un motif répété dans les feux arrière légèrement "fumés", ainsi qu'à la calandre aux 8 barres chromées (contre 7) sur les modèles S et S line, celles de l'Allroad quattro retant verticales.

Et comme de coutume, rien à signaler dans l'habitacle, hormis ici un nouveau levier de vitesse pour la boîte automatique. Les coloris évoluent également, avec deux teintes extérieures gris Flint et rouge Salsa (S6 uniquement), et de nouveaux matériaux dans le cockpit.


Gain pour tous les moteurs
En essence, le 1,8 litre "TFSI ultra" 190 chevaux remplace le 2,0 litres "TFSI" 180 chevaux, et fait passer la consommation moyenne de 6,5 à 5,7 l/100 km grâce au poids en chute significative (1.535 contre 1.615 kg), les émissions de CO2 étant réduites de 151 à 133 g/km. Les 6 cylindres en V 2,8 litres 204 ch et 3,0 litres 310 ch passeront eux à 218/313 chevaux.

Chez les diesels, le 2,0 litres "TDI ultra" de 150 chevaux succède à la version 136 chevaux au printemps, avec une consommation de 4,2 l/100 km au lieu de 4,9 l/100 km (rejets de CO2 abaissés de 129 à 109 g/km). Le 3,0 litres V6 "TDI clean diesel" passe auparavant du trio de versions 204/245/313 chevaux à 218/272/320 chevaux, une quatrième siglée "competition" se greffant à la gamme avec une puissance de 326 ch, boostée temporairement à 346 chevaux.

S6 boostée, RS 6 intouchée
La version S6 - S pour Sport - gagne 30 chevaux dans ce restylage, le 4,0 litres V8 "TFSI" grimpant de 420 à 450 chevaux, s'assurant un 0-100 km/h en 4,4 secondes (contre 4,8 s) sur la berline et de 4,6 s sur le break Avant, la consommation se repliant de 9,6 à 9,2 l/100 km. Enfin, la sur-puissante RS 6 Avant - pour RennSport et uniquement disponible en break - n'est pas concernée par le gain de puissance, campant à 560 chevaux.

Pour conclure, l'Audi A6 restylée sera lancée dans le courant de l'automne, à des tarifs en hausse puisque ceux affichés en Allemagne bondissent de 1.200 euros sur la version de base essence 190 ch, de 1.600 euros su le Allroad Quattro et de 1.000 euros sur la RS 6 Avant.

Découvrez l'essai vidéo Automoto de l'Audi RS6 Avant