Audi Efficiency Challenge, ou la conduite eco-citoyenne

Voir le site Automoto

Photo 1 : Audi Efficiency Challenge : Anneaux gastriques
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-03-18T17:00:00.000Z, mis à jour 2009-03-18T17:00:00.000Z

Audi lance pour la première fois une course à l'économie. L'Audi Efficiency Challenge est en effet une compétition d'un autre genre, qui prône l'éconologie plutôt que la performance.

Anticipation et conduite coulée

Cap donc sur Gênes, avec la ferme intention de briller en abreuvant notre mécanique au compte-goutte. Pour cela, il convient naturellement d’adopter certaines règles et d’adapter sa conduite : passer ses rapports avant 2 000 tr/min (engager la 5ème dès 50 km/h), maintenir une vitesse régulière, user du frein moteur - qui rappelons-le coupe l’alimentation de carburant lors des décélérations - et surtout, anticiper ! Les démarrages étant particulièrement énergivores, mieux vaut apprendre à "pressentir" le passage au vert des feux tricolores pour éviter de s’arrêter... Couper le moteur lors de longs arrêts (supérieur à 30 secondes) peut également s'avérer payant, même si votre auto n'est pas équipée d'un système stop/start.

Mêlant 1/3 de routes urbaines et sinueuses et 2/3 d’autoroute, laquelle enchaîne dans cette région les descentes et montées dans un décor de carte postale, l’exigeant parcours a mis nos nerfs à rude épreuve… Et l’heure n’était pas à la promenade car des pénalités attendaient les derniers arrivés. Mais notre assiduité a payé puisqu’au final, nous terminerons à la seconde place de notre groupe. Verdict ? 5,1 l/100 km, avec des vitesses moyennes comprises entre 67 et 78 km/h selon les participants. Le meilleur atteindra même 4,6 l/100 km. Pour une berline de 1,5 tonnes et de près de 5 m de long, la performance en impose !


Une A6 à la diète


Lancée en 2004, l'A6 a été restylée fin 2008 et en a profité pour mettre à la diète ses versions diesel. En boîte mécanique, l'entrée de gamme 2.0 TDIe profite d'office d'un programme visant à réduire sa consommation et ses émissions de C02. Caisse rabaissée de 2 cm, frottements minimisés dans la boîte de vitesse et les trains roulants, 5ème et 6ème rapports rallongés et système de récupération d'énergie au freinage contribuent à abaisser significativement son appétit (- 0,8 l/100 km) et à l'exempter de malus écologique. Enfin un indicateur au tableau de bord incite également le conducteur à passer au plus tôt le rapport supérieur.