Dans l'actualité récente

Audi en Formule 1 ? "De la pure spéculation"

Voir le site Automoto

Audi prépare ses 24 Heures du Mans 2014.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-10-27T16:06:00.000Z, mis à jour 2014-10-28T11:37:53.000Z

Dans un marché des transferts qui bat son plein en Formule 1, le constructeur allemand Audi a officiellement annoncé sur son compte Facebook qu'il n'avait aucune intention de s'engager en Formule 1 pour la saison 2016, contrairement à ce que laisse penser la presse britannique ces dernières semaines.

Très agité lors de ce mois d'octobre 2014, notamment depuis l'annonce du départ de Sebastian Vettel de chez Red Bull, le marché des transferts continue de faire parler de lui dans le paddock très remuant de la Formule 1. Mais cette fois-ci, ce n'est pas un pilote qui est au cœur des rumeurs les plus folles mais bien le constructeur Audi qui débarquerait dès 2016 au sein de la catégorie reine selon la presse britannique. Une information vivement démentie par la marque allemande ce samedi 25 octobre sur son compte Facebook.

Un programme déjà bien chargé
On ne vous apprend rien : l'arrivée prochaine d'Audi en Formule 1 est une rengaine vieille comme le monde. Déjà évoquée à de multiples reprises, la rumeur se veut toujours aussi persistante et ce sont nos confrères britanniques d'Auto Express qui évoquent le sujet, provoquant la colère du constructeur aux anneaux basé à Inglostadt.

"Audi en Formule 1 ? Ces rumeurs apparaissent régulièrement mais c'est encore de la pure spéculation et c'est sans fondement", a indiqué la firme allemande dans un communiqué publié sur sa page Facebook. "Nous sommes déjà impliqués en Endurance (WEC), en DTM et en GT. Et en 2015, nous ajouterons l'Audi Sport TT Cup à notre programme".

Un hypothétique duo Alonso-Domenicali
Pour autant, l'éventuelle arrivée d'Audi en Formule 1 serait logique comme nous l'expliquent nos confrères britanniques d'Auto Express. Le constructeur allemand subirait notamment la pression de la maison-mère Volkswagen pour laisser une place nette au cousin Porsche qui a fait son retour en endurance dans la catégorie LMP1 cette année après 16 ans d'absence.

Par ailleurs, la marque aux anneaux serait convaincue par les nouvelles unités de puissance V6 turbo hybrides utilisées pour cette saison 2014 de Formule 1. Selon Auto Express, Audi et Volkswagen auraient même déjà commencé à travailler sur ce type de motorisation depuis le mois de janvier.

Mais la donnée la plus pertinente concerne Stefano Domenicali, ancien patron de la Scuderia Ferrari (2008-2014), qui a été engagé par Audi (information confirmée le 15 octobre 2014 par le magazine allemand Auto motor und sport). Mais pour quoi faire ? Telle est la question. Pour Auto Express, il ne fait aucun doute que l'Italien aura un poste à responsabilité dans la branche sport de la marque allemande et il pourrait peut-être même se pencher sur un projet en Formule 1... en ramenant avec lui son ami Fernando Alonso, en partance de chez Ferrari.

Des rumeurs qui relèvent plus du fantasme que de la réalité. Pour l'heure, le double champion du monde espagnol n'a pas officialisé son avenir. Mais il y a fort à parier que sa destination sera McLaren, qui s'associera de nouveau avec Honda à partir de 2015.

Vidéo bonus - Un concept Audi RS7 totalement autonome en piste