Audi pourrait développer un prototype à hydrogène pour le Mans

Voir le site Automoto

audi
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-03T13:30:41.490Z, mis à jour 2016-08-03T13:30:41.490Z

Premier constructeur à remporter les 24 Heures du Mans avec un véhicule hybride, Audi n’écarterait désormais pas l’idée de concevoir un prototype de course fonctionnant à l’hydrogène.

Un prototype à hydrogène chez Audi ?


Une première en compétition

Si certains constructeurs se sont déjà intéressés à la technologie de l’hydrogène et notamment Toyota avec sa Mirai, le monde de la compétition ne s’est pas encore réellement penché sur cette énergie verte.

Audi vient pourtant de jeter un pavé dans la mare, puisque son directeur du développement technique, Stefan Knisch vient d’annoncer qu’un prototype à hydrogène pourrait être envisagé dans les années à venir. En effet, le constructeur s’intéresse depuis longtemps à la pile à combustible et affirme qu’il est prêt à lancer la production, une fois que le marché et les infrastructures le permettront. Justement, l’ACO a récemment annoncé, en marge de la dernière édition des 24 Heures du Mans sa volonté de modifier le règlement en faveur des énergies plus respectueuses de l’environnement.


Vers de nouvelles énergies

Si Audi réfléchit à introduire la pile à combustible dans ses prototypes de compétition, le constructeur souhaiterait également le faire sur ses véhicules de grande série. En témoigne la révélation au dernier salon de Detroit du concept H-Tron Quattro, fonctionnant à l’hydrogène.

Ce dernier est doté d’une pile à combustible alimentant un moteur électrique de 90 kW, soit 120 chevaux placé à l’avant, ainsi qu’un second bloc en position arrière développant quant à lui 140 kW, soit 188 chevaux. Cette technologie lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes, tout en lui offrant quelques 600 km d’autonomie