Audi Prologue Concept 2014 : la future A9 préfigurée avec un design inédit

Voir le site Automoto

Audi Prologue, Concept-car présenté au Salon de Los Angeles en novembre 2014, amenant une évolution du design de la marque
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-11-19T09:42:00.000Z, mis à jour 2014-11-21T11:33:32.000Z

Première Audi à adopter le travail du nouveau designer Marc Lichte, ce concept-car Prologue présenté à Los Angeles (États-Unis) annonce les grandes lignes des futurs modèles de la marque, évoluant assez pour considérer une entrée des anneaux dans "une nouvelle ère".

Les teasers (aguiches) furent assez traditionnels dans leur communication. Des formes divulguées partiellement dans une pénombre, une vue aérienne, une autre centrée sur un élément de la carrosserie. Or Audi précise rompre avec son design actuel grâce à son nouveau concept-car Prologue, au point d'avouer l'arrivée d'une nouvelle ère menée par le designer Marc Lichte arrivé au printemps, à prendre cependant avec un certain recul.

>> Voir les photos de l'Audi Prologue Concept 2014


Evolution plus que révolution
Révélé à Los Angeles lors d'une soirée spéciale organisée ce mardi 18 novembre, ce prototype n'apporte pas de révolution, une Audi reste identifiable au premier coup d'œil. Or il faut noter quelques modifications significatives pour la marque traditionnalistes, dont certaines déjà aperçues sur les dernières études de style. C'est le cas de l'arrière, aux feux liés par un bandeau, caractéristique usitée sur la TT Sportback du Mondial de l'Auto.

Quant au profil du coupé 2 portes, très imposant (5,10 mètres) avec ses roues de 22 pouces, il accueille des traits plus carrés, à la manière des concepts Quattro (épaules et hanches marquées, le montant arrière invitant une arche métallisée de très bel effet.

Enfin, le faciès est l'élément le moins marquant, bien que sa calandre gigantesque impressionne. Cette dernière, s'allongeant significativement, a déjà été préfigurée via le TT Sportback, et rappelle quoiqu'on en dise Aston Martin, précisément la dernière Lagonda. Les "yeux" à la technologie "Matrix Laser" viennent se plisser davantage sous l'impulsion du capot plongeant, offrant un regard trapézoïdal plus singulier et subtil.


Ambiance zen
Autre tendance déjà remarquée sur la TT, la planche de bord s'abaissera, concentrant les écrans OLED et commandes sur la partie inférieure, laissant le soin à l'instrumentation - totalement numérique - de se relever pour mieux épouser le champ de vision du conducteur. Et petite remarque, la structure globale très horizontale vient faire écho à une marque française tentant de se rapprocher d'Audi, en l'occurrence au prototype Peugeot Exalt.

Outre les écrans de la planche de bord, ne laissant aucun bouton physique à l'exception du volant, un autre flottant rabattable s'intercale entre les sièges, le reste de l'habitacle jonglant avec les nuances de gris et inserts en aluminium. S'en ressent une atmosphère peu chaleureuse (aseptisée diront certains), mais plutôt zen, rassurante, sans que la technologie soit invasive. Secondaire, la mécanique est composée du bloc essence 4,0 litres V8 TFSI développant 605 chevaux de puissance maximale et un couple allant jusqu'à 750 Nm couplé à une boîte automatique 8 rapports, assurant un 0-100 km/h en 3,7 secondes malgré les 2 tonnes (1.980 kg précisément) de l'ensemble.

En conclusion, le design Audi amènera à l'avenir une calandre étirée, des passages de roues marqués, un profil plus carré, une omniprésence des écrans ainsi qu'une ambiance zen dans le cockpit. Quant à ce concept-car Prologue lui-même, il évoque la prochaine génération d'A8 et une future A9 qui pourrait se poser en vaisseau amiral de la marque.