Dans l'actualité récente

Augmentation des prêts pour les constructeurs européens ?

Voir le site Automoto

Photo 36 : Essai Renault Mégane Coupé : nouvelle donne
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2008-11-17T13:16:00.000Z, mis à jour 2008-11-17T13:16:00.000Z

La Banque européenne d'investissement (BEI), bras financier de l'UE, est prête à augmenter nettement son volume de prêts pour aider le secteur automobile européen en crise, a indiqué lundi un porte-parole de l'institution.

"La BEI va proposer (aux ministres européens des Finances) d'augmenter son volume de prêts de 20 à 30% en 2009 et 2010, c'est-à-dire de 10 à 15 milliards d'euros par an", a indiqué un porte-parole de la BEI à Bruxelles. Les ministres des Finances de l'UE "devraient se prononcer sur cette proposition" lors de leur prochaine réunion le 2 décembre, a-t-il ajouté.

Une partie de ces nouveaux prêts seront destinés à l'industrie automobile, dans le cadre d'une série de propositions pour développer les transports plus verts, a-t-il précisé, sans pour autant donner dans l'immédiat le montant des nouveaux prêts proposés pour le secteur automobile.

Créée en 1958, la BEI, qui a pour actionnaires les Etats membres de l'Union européenne, est l'institution de financement à long terme du bloc de 27 pays. Elle a signé en 2007 pour près de 48 milliards d'euros de prêts, dont 42 milliards dans l'Union européenne. L'institution a accordé en moyenne 2 milliards d'euros par an de prêts pour le secteur automobile au cours des trois dernières années (2005, 2006 et 2007). Face à la récession qui se fait lourdement sentir sur le secteur automobile européen, responsables politiques et industriels ont multiplié ces dernières semaines les appels pour des mesures de soutien.

Pour aider à la compétitivité du secteur, l'association des constructeurs européens ACEA a réclamé début octobre 40 milliards d'euros de prêts pour financer le développement de véhicules plus verts. La ministre des Finances française Christine Lagarde, dont le pays préside l'UE, a déclaré lundi que le soutien au secteur automobile "sera d'abord prescrit au niveau européen, et ensuite sur le plan national". "Je crois que c'est plutôt la Banque européenne d'investissement (BEI) qui va se mobiliser", a-t-elle ajouté.

L'UE avait déjà décidé en septembre une augmentation des prêts de la BEI en faveur des petites et moyennes entreprises, d'environ 2,5 milliards d'euros par an. Ces nouveaux prêts pour les PME sont inclus dans les 15 à 20 milliards d'augmentations de prêts proposés par la BEI au total.

(avec agences)