Auto-écoles : des tarifs du simple au double selon les régions

Voir le site Automoto

Auto-ecole permis grève
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-08-22T14:05:00.000Z, mis à jour 2013-08-22T15:48:44.000Z

Avant le changement de format du 16 septembre prochain, ce sont les auto-écoles qui sont pointées du doigt par une étude de l'association de défense des consommateurs consommation, logement et cadre de vie (CLCV), les établissements appliquant des prix trop hétérogènes, variant de 780 euros à Lille jusqu'à 1.425 euros à Paris, et n'informant pas assez les candidats.

En France, le prix moyen du permis de conduire serait de 1.067 euros.

Prix très inégaux
L'association de défense des consommateurs consommation, logement et cadre de vie (CLCV) a mené l'enquête auprès de 447 auto-écoles réparties dans toutes la France. Le constat est clair, l'étude "fait apparaître des pratiques trop hétérogènes selon les professionnels et les territoires".

L'information parcourant la presse ce jeudi est celle des prix moyens observés. Si en France, le permis de conduire aux 20 heures minimum légales coûte environ 1.067 euros, les disparités sont énormes. Cela donne des tarifs moyens de 780 euros dans la région de Lille, et de 1.425 euros à Paris, soit du simple au double ! L'étude privilégie également le choix de forfaits avec plus d'heures, en raison d'un tarif horaire trop élevé, jusqu'à 50-55 euros à Paris.


Un manque d'informations
Autres révélations, 13% des auto-écoles n'afficherait aucun prix visible à l'extérieur, et 32% des affichages seraient incomplets, ce qui conduirait, toujours selon l'association au "risque de se retrouver face à un professionnel au discours commercial rodé et de perdre toute possibilité de signer en connaissance de cause."

L'étude soulève aussi le manque de clarté quant au taux de réussite des auto-écoles - de 45,5% à Paris à 70% dans les Alpes de Haute-Provence - ou de leur délai de présentation à l'examen. Des informations facultatives, mais surtout "un critère essentiel" pour l'apprenti conducteur lors du choix de l'établissement.

En conclusion, l'association demande "une réglementation accrue et contraignante dans l'affichage des tarifs", ainsi que "la mise en place d'une information loyale et complète" et "une obligation de résultat à la charge de l'auto-école dans son évaluation des besoins de formation".

Pour plus d'informations, l'étude de l'association de défenses des consommateurs CLCV est disponible en intégralité sur ce lien.

Nouveau permis
Et information concernant les 40 millions de détenteurs du permis B en France, son format passera du fameux carnet rose au format carte à puce à partir du 16 septembre 2013, valable quinze ans pour les nouveaux détenteurs. Il contiendra ainsi les informations générales ainsi que l'historique, accessibles directement lors de contrôles.

Trois permis A (A, A1 et A2) se joignent, respectivement pour les 24 ans et plus, 16 ans et plus (moins de 125 cm3 et 11kW/15ch) et les 18 ans et plus (moins de 35 kW/50 ch).