Avertisseur Radars : votre GPS est-il devenu illégal ?

Voir le site Automoto

Avertisseur de Radars : votre GPS est-il devenu illégal
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2012-01-23T19:00:00.000Z, mis à jour 2012-01-24T17:16:13.000Z

Vous ne le savez pas mais vous roulez peut-être dans la plus totale illégalité. En effet, si votre GPS indique les radars, sachez que ceci est interdit depuis le 4 janvier 2012 ! En cas de contrôle, vous risquez 1.500 euros d'amende et un retrait de 6 points sur votre permis.

Un GPS indique la route à suivre, mais beaucoup signalent aussi la présence de radars fixes. Vous ne le savez peut-être pas mais aujourd'hui, cette fonction est interdite... dans les GPS comme dans votre Smartphone.


Notre journaliste Benoit DHOMPS est allé poser la question à Jean-Philippe COIN, avocat. Pour lui, en cas de contrôle, vous ne risquez rien. En effet, votre GPS ou Smartphone vous appartient et les forces de l'ordre n'ont pas le droit de vous demander de les vérifier ou de vous les prendre. Mais attention, un procureur peut donner cette autorisation lors d'opération spéciale (Contrôle Spécifiques).



Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez mettre à jour votre GPS sur internet. Vous le connectez via USB sur votre ordinateur et faites la mise à jour sur le site du fabriquant qui propose la « suppression des alertes radars pour la France ». Si vous possédez un GPS embarqué, il vous suffit de désactiver ces alertes radars dans le menu général.


Rassurez-vous : aujourd'hui, ce décret est encore trop récent et flou pour être véritablement applicable.