Nous avons essayé l'Audi R8 LMS

Nous avons essayé l'Audi R8 LMS
Un rendez-vous sur le circuit mythique du Castellet où nous avons pu essayer l'Audi R8 LMS. Ce bolide de 500 chevaux nous a était gentiment prêté pour un après-midi. Impressions.

Pour éviter toute confusion, il faut savoir que les initiales LMS se traduisent par « Le Mans Series », catégorie dans laquelle les prototypes Audi R15, engagés aux 24 Heures du Mans, évoluent tout au long de l'année.



Sur le circuit
Rien de bien complexe, tout se passe aussi simplement qu'avec n'importe quelle voiture de série. Sortie des stands, accélération, 2ème, 3ème, ça pousse fort, très fort. Difficile de comparer avec l'Audi R8 V10 tant les sensations sont différentes. Pas de compte-tours ici mais des diodes vertes qui virent très rapidement à l'orange puis au rouge. Une petite pression sur la palette de droite et les rapports de la boîte électropneumatique s'enchaînent vivement. Attention à ne pas trop tarder à passer le rapport suivant, sous peine d'être rappelé à l'ordre par le rupteur… Premier virage serré. Freinage puissant, facilité par les disques en céramique et surtout par un ABS interdisant tout blocage des roues.

Un parfait équilibre
La direction assistée permet de placer l'auto facilement au point de corde, sans aucun effort. Le premier tour se passe prudemment. Mis en confiance par une Audi R8 saine et simple à prendre en main, j'accélère la cadence, osant à chaque virage des freinages plus tardifs et des ré-accélérations plus vives. Pas de quattro certes, mais la LMS est parfaitement équilibrée et l'accélération en sortie de courbe plaque l'arrière, offrant une motricité sans faille, et ce, malgré les quelques zones humides de la piste du Castellet.

Une expérience unique qui m'a permis de confirmer les premières sensations que procurent cette R8 LMS : abordable, saine et véloce. Un pur moment de bonheur !



News associées