Barnard : Une hypercar après 12 ans de travaux

Voir le site Automoto

Barnard Hypercar
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-12-14T13:00:00.000Z, mis à jour 2014-12-14T15:03:59.000Z

L'entreprise sud-africaine Barnard a conçu une hypercar, la BTR, qui allie la design d'un prototype des 24 heures du Mans avec la puissance des plus gros moteurs. Un projet fou mené hors des grandes écuries par des passionnés fortunés. Le résultat est pour le moins impressionnant.

C'est un rêve que de nombreux amoureux de l'automobile doivent partager. Conduire une voiture d'endurance, partager une expérience que seules les 24 heures du Mans peuvent offrir. C'est un projet fou mais qui est devenu réalité.

De la sécurité à l'automobile
La famille Barnard est originaire de Bloemfontein, ville de 370 00 habitants, au sud ouest de Johannesburg. Leur entreprise est spécialisée depuis plusieurs décennies dans le secteur de la sécurité avec des projets pour le gouvernement et l'armée. Les résultats de la firme sont excellents et une certaine richesse s'amasse. Que faire avec cette somme ? Un ingénieur, proche de Chris Barnard, le fondateur, dispose de plans de la Porsche 962 Gr C, modèle qui fit ses preuves lors des courses d'endurances des années 1980.

Une décennie de recherche
Décision est alors prise de construire une hypercar en se basant sur une monoplace du Mans. Mais ce projet ne met pas la rentabilité économique en premier objectif. Ensuite il fallait construire une voiture puissante mais pas uniquement réservée aux pilotes de courses. Il faut attendre 2009 pour voir un premier prototype. « Nous l'avons exposé dans des salons automobiles, explique Chris Barnard au site crankandpiston. Nous avons reçu un accueil excellent ». De bons avis mais la voiture doit être encore perfectionné et son moteur GM LS7, V8, également.

Jusqu'à 2000 ch !
Ce n'est qu'en 2014 que l'entreprise sud-africaine annonce une prochaine commercialisation. La date de la première vente n'est pas encore connue ni même le prix de leur véhicule. Seules informations disponibles : les trois motorisations proposées allant de 700 à 2000 ch (!) et des précisions sur l'intérieur sommaire de la voiture : aucune aide électronique n'est disponible. Les performances de la BTR restent également secrètes mais la firme précise qu'elles seront bientôt communiquées.

Encore beaucoup de mystère mais le rêve des Barnard n'a jamais pris aussi forme.