BelAZ 75710 : découvrez le plus grand camion au monde

Voir le site Automoto

Le Camion BelAZ 75710, lancé en 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-11-13T17:12:00.000Z, mis à jour 2014-11-13T18:05:02.000Z

Il mesure 20 mètres de long, est haut de près de 8 mètres, adopte 4 moteurs électriques délivrant 9.200 chevaux et peut transporter 450 tonnes, ce camion venu de Biélorussie est le plus gros du monde.

Les plus grands camions du monde sont des engins miniers, créés pour charger le plus de matériau possible. Dans cette optique, le constructeur BelAZ, originaire de Biélorussie, a conçu le 75710, son nouveau modèle repoussant encore les limites connues jusqu'alors, avec ses caractéristiques aussi impressionnantes les unes que les autres.

>> Voir les photos du Camion BelAZ 75710


Un engins aux superlatifs
Pour commencer, la longueur est mesurée à 20,6 mètres (soit 5 Renault Clio), la largeur est indiquée à 9,75 mètres (5 fois celle d‘une Porsche Panamera), tandis que la hauteur de 8,17 mètres est 4,5 fois supérieure à celle du déjà très imposant Mercedes Classe G.

Pour mouvoir les 360 tonnes de l'engin (100 de plus qu'un Airbus A380), ce sont deux moteurs diesel MTU DD 16V4000 qui ont été installés, des V16 de 76 litres de cylindrée, délivrant au total 4.600 chevaux, ainsi qu'un couple maximal de 9.313 Nm générant l'électricité pour le système de traction signé Siemens, puissant de 4 moteurs de 1.800 ch (soit 9.200 chevaux).


Il pourrait transporter un Airbus A380 !
Au total, le BelAZ peut transporter 450 tonnes de matériaux, 1.000 fois la charge autorisée d'un break compact type Peugeot 308 SW. Pour soutenir les 810 tonnes maximales, 8 roues de 63 pouces (soit 3,2 mètres de diamètre) sont chargées de soutenir le tout.

Par contre, le diamètre de braquage est de 45 mètres, loin des 8,6 mètres de la nouvelle Twingo, et la vitesse maximale est limitée à 64 km/h, alors que la consommation serait de 1300 litres aux 100 kilomètres (plus de 100 fois celle de la Ferrari 458). Et il va sans dire qu'il supporte les conditions les plus extrêmes, de 50 à -50 degrés.

Quant au prix, non communiqué, il pourrait atteindre les 7 millions d'euros pièce, ou 2 Lamborghini Veneno, Belaz ne pouvant produire que trois 75710 par mois au mieux.



Et encore plus fort, des pneus de plus de 4 mètres de diamètre dans le Grand Format :