Berline Bugatti 16C Galibier : en vente pour 2013 !

berline-bugatti-16c-galibier-vente-2013-2613388
Les dirigeants de la marque ont dit oui à la Bugatti 16C Galibier, une berline de 1.000 chevaux présentée sous forme de concept-car au Salon de Francfort 2009. Elle sera en vente en 2013.
Au moins 1.000 chevaux, 5 portes, la berline Bugatti 16C Galibier sera commercialisée en 2013.


Oui à la berline Bugatti !
Rien n'était joué jusqu'alors. Après le concept-car de septembre 2009, on pensait que le projet était plus ou moins laissé dans les oubliettes du groupe VW. Mais les ambitions sont bien là, et la Bugatti 16C Galibier sera bien mise en vente d'ici deux ans, pour pallier l'absence de remplaçante à la Veyron. Enfin une concrétisation, Bugatti avaitréalisé deux prototypes, la EB 112 (1993) prévue en série puis abandonnée, la EB118 (1998) puis la EB218 (1999), en vain.

Honneur au passé
Si les coupés sont une marque de fabrique, les berlines luxueuses furent aussi la spécialité de Bugatti. Ainsi, cette Bugatti 16C Galibier rejoindra les Type 41, Type 46 ou Type 57, des stars du début du 20è siècle.

Automobile de grand luxe
Fidèle à ses origines, la Bugatti 16C Galibier ne lésinera pas sur les équipements technologiques et de confort, ni sur l'ambiance royale mélangeant cuir, boiseries, aluminium pour ses futurs 4 occupants. L'horlogerie sera de la partie, le concept-car revêtait une montre amovible signée Parmigiani.

Motorisation noblement sportive
Pour mouvoir la grande berline de prestige que sera la berline Bugatti 16C Galibier, la marque de Molsheim n'a retenu pas moins que l'éprouvé 16 cylindres en W (W16) de 8,0 litres de cylindrée du coupé Veyron, développant 1.001 chevaux et un couple de 1.200 Nm. IlMais pas de puissance annoncée pour la version de série. Malgré un poids dépassant les 2 tonnes, le concept devait dépasser les 380 km/h en pointe, et arracher le 0 à 100km/h en 3 secondes.

Pour ce qui est du prix, ne comptez pas moins de 2 millions d'euros pour le summum du luxe sur 4 roues...

News associées