Bertone : la fin d'un carrossier italien

Voir le site Automoto

Logo Stile Bertone
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-07-11T11:19:00.000Z, mis à jour 2014-07-11T13:36:50.000Z

Les faits se sont passés sans aucune médiatisation le 4 juin dernier, la faillite du carrossier automobile italien Bertone a été actée, après avoir généré 31 millions d'euros de dettes, concluant ainsi presque un siècle d'histoire.

Dans un monde automobile où les 99,9% de véhicules se produisent à la chaîne et de moins en moins en « externe », difficile pour un carrossier de se faire une place. Italdesign Giugiaro en a fait les frais - ensuite avalé par la galaxie Volkswagen en 2010 - tout comme le Français Heuliez, ou l'Allemand Karmann. Dernière victime en date : Stile Bertone.


Fin inaperçue
Etrangement, l'actualité fait référence à la date du 4 juin 2014. Ce jour a été synonyme de faillite pour le carrossier, signant ainsi la fin de la lutte pour la survie, après l'accumulation de dettes sur les 5 dernières années, estimées à 31 millions d'euros, et l'absence de plan crédible pour l'avenir.

Même si des constructeurs ont émis un intérêt pour reprendre le carrossier, le nom et le logo Bertone ne sont même plus détenus, les droits ayant été confié à une nouvelle firme Bertone Design créée à Milan par Marco Filippa et Ermelinda Cortese.


Un acteur automobile historique
Fondé par Giovanni Bertone en 1912 à Turin (Italie), le studio de design avait été mené par le fils Nuccio jusqu'à sa mort en 1997, et était dirigé jusqu'à aujourd'hui par sa veuve "Lili". Après avoir conçu de nombreuses FIAT et Lancia dans les années 20 et 30, puis après la Seconde Guerre Mondiale, Bertone explose littéralement dans les années 60. A son actif, il faut citer la Lamborghini Miura, l'Aston Martin DB4 GT, l'ISO Grifo ou l'Alfa Romeo Giulia Sprint.

Devenu constructeur, Bertone accumule alors les commandes, créant l'Audi 50 qui relancera la marque, la Lamborghini Countach, la Lancia Stratos, la Volkswagen Polo, puis dans les années 80/90 les Alfa 90, la curieuse FIAT Ritmo ainsi que les Citroën BX/XM/ZX/Xantia. Dans les années 2000, seule l'Alfa Romeo GT a tenu le carrossier à la surface, rejointe par quelques constructeurs chinois comme Chery, BAIC ou FAW.