Bientôt, il faudra payer pour faire le plein d’une Tesla

Voir le site Automoto

Superchargeur Tesla
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-09T10:48:51.666Z, mis à jour 2016-11-09T10:49:09.124Z

D’ici quelques semaines, Tesla va rendre payant les Superchargers pour les nouveaux clients de la marque. Un choix logique.

Le constructeur américain a décidé de prendre une mesure forte pour poursuivre son développement, même si elle ne va pas satisfaire ses clients.


Il va désormais falloir payer pour utiliser les Superchargers. A partir du 1er janvier prochain, les acheteurs qui commanderont une Tesla devront sortir le porte-monnaie pour pouvoir faire leur plein dans les bornes publiques mises en place par la marque, celles permettant un chargement partiel, à hauteur de 80%, en à peine 40 minutes. Leur utilisation restera gratuite pour les clients actuels.

Les nouveaux acheteurs auront droit à un avantage

La firme d’Elon Musk a confirmé cette nouvelle, sans donner d’informations précises sur les prix qui seront pratiqués. Mais ils devraient être inférieurs à un plein d’essence, fluctuer en fonction des heures et des zones géographiques. Pour fixer les tarifs définitifs, Tesla va devoir négocier avec chaque pays, notamment parce qu’il jouera un nouveau rôle dans la vente d’électricité. 


Pour limiter l’impact sur ses ventes futures, la marque californienne a ajouté qu’elle accorderait aux nouveaux acheteurs un forfait annuel et gratuit de 400 kWh (soit environ 1600km).

Un grand pas pour Tesla

Ce nouveau mode de fonctionnement devrait avoir des conséquences globalement bénéfiques pour Tesla. Parce qu’il va, d’abord, permettre d’améliorer dans les grandes largeurs sa rentabilité, tout en accélérant le développement de ces stations, primordial pour convaincre les plus réticents. Il va également engendrer un désengorgement des bornes, surutilisées par certains propriétaires et taxis. Le tout pour permettre à la Model 3, sa future familiale, d’arriver dans les meilleures conditions possibles.