BlaBlaCar lève 200 millions de dollars

Voir le site Automoto

Blablacar
Par Florent Reyne|Ecrit pour TF1|2015-09-17T13:53:44.154Z, mis à jour 2015-09-17T13:54:12.883Z

La plateforme de covoiturage BlaBlaCar a annoncé, mercredi 16 septembre 2015, avoir levé 200 millions de dollars (environ 177 millions d'euros) afin d'accélérer son développement, notamment dans les pays émergents en Asie et en Amérique latine.

BlaBlaCar signe sa quatrième levée de fonds depuis sa création en France en 2006 et s’impose dans plusieurs pays du monde.

Le covoiturage est-il un bon plan ? 

Le covoiturage se développe

Le site de covoiturage, qui revendique plus de 20 millions d'utilisateurs dans 19 pays, principalement en Europe, comme par exemple la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne ou la Grande-Bretagne. La plateforme fonctionne  également en Russie, au Mexique, en Turquie et en Inde. Nicolas Brusson, directeur général et cofondateur de BlaBlaCar raconte : « Nous avons créé une façon fiable de se déplacer sur 3 continents, déjà utilisée par plus de 10 millions de personnes chaque trimestre. Avec ce nouveau financement, nous allons pouvoir accélérer notre croissance globale afin de continuer à profondément modifier et améliorer la mobilité des hommes à l’échelle internationale ».


Des levés de fonds de plus en plus astronomique

Le site a déjà levé 1,25 million d'euros en 2011, puis 10 millions de dollars en 2012, puis 100 millions de dollars en 2014. Selon une source proche du dossier, la valorisation de l'entreprise atteint 1,4 milliard d'euros. « Nous allons nous lancer au Brésil début décembre », a déclaré Nicolas Brusson, l'un des fondateurs de BlaBlaCar, dans une interview à Reuters. « En 2016, nous allons nous concentrer sur l'Asie et d'autres pays d'Amérique latine. »


blablacar2

BlaBlaCar est un service de covoiturage longue distance mettant en relation les conducteurs et les passagers souhaitant partager les frais d’un même trajet (moyenne de 330km). Les conducteurs publient une annonce dans laquelle ils décrivent leur trajet et indiquent leur nombre de places libres.