La BMW 507 Roadster d’Elvis Presley exposée à Pebble Beach

Voir le site Automoto

BMW 507 Roadster
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-05T15:50:56.323Z, mis à jour 2016-08-05T15:50:56.323Z

Après deux ans de travail, les équipes BMW Classic présenteront la 507 Roadster d’Elvis Presley entièrement rénovée à l’occasion du coucours d’élégance de Pebble Beach, le 21 août prochain.

BMW Classic a remis au goût du jour la 507 Roadster d’Elvis Presley.


Rénovation complète

Deux ans de travail ont été nécessaires aux équipes de BMW Classic afin de rendre à cette 507 Roadster sa jeunesse, malgré un état de délabrement avancé en raison de son abandon dans un garage pendant près de 40 ans.

Afin de se refaire une vraie beauté, le roadster est passé par huit étapes, dont le désassemblage, le ponçage, la refabrication du moteur ou encore la peinture et la sellerie. Si BMW a déjà publié quelques images, c’est lors du concours d’élégance de Pebble Beach que la version finale sera présentée au public, aux côté de quelques Art Cars BMW.

Si aucune information n’a été donnée quant au futur de cette restauration, il faut savoir qu’un exemplaire en parfait état de la 507 Roadster vaut environ 8.100 €. En 2014, un exemplaire de 1958 avait dépassé les 2 million de dollars, soit environ 1,8 million d’euros lors d'une vente aux enchères organisée par RM Auctions

►Voir les photos officielles de la BMW 507 Roadster rénovée par BMW Classic


BMW 507 Roadster

Voiture emblématique

Achetée par Elvis Presley en 1958, alors de passage en Allemagne lors de son service militaire, la BMW 507 Roadster était équipée d’un moteur V8 Chevrolet, installé en lieu et place du V8 3,2 litres OVH 150 chevaux BMW originel par la chanteur. Ce dernier sera finalement réinstallé par les équipes du constructeur.

La petite sportive a également retrouvé sa couleur blanche d’origine, que l'artiste avait remplacé par du rouge, afin que les marques d’amour de ses fans –traces de rouge à lèvres et autres numéros de téléphone- se remarquent moins sur la carrosserie.

Décédé en 1977, le King ne conserva pas longtemps son bolide, puisqu’il le revendit dans les années 60. De nombreuses photos de lui au volant ont néanmoins été prises, ce qui explique le statut d’icône de cette BMW 507 Roadster