BMW aux 24 Heures du Mans 2018 avec une voiture à hydrogène ?

Voir le site Automoto

BMW 24 Heures du Mans 1999
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-06-15T17:25:02.189Z, mis à jour 2015-06-15T17:36:24.392Z

Selon la presse allemande et britannique, BMW viserait les 24 Heures du Mans 2018 en préparant une voiture de course fonctionnant à l'hydrogène pour intégrer le mythique Garage 56.

Victorieux des 24 Heures du Mans 2015 ce dimanche 15 juin, Porsche a laissé parler son excellence légendaire en matière de sport automobile, à peine plus d’un an après avoir effectué son retour dans le championnat du monde d’Endurance. Avec Audi, Toyota et Nissan, la firme de Zuffenhausen prouve à quel point les grands constructeurs prennent au sérieux une discipline qui fait la part belle aux nouvelles technologiques. De quoi attirer BMW, vainqueur de l’épreuve en 1999 avant son retrait, qui travaillerait sur une voiture de course fonctionnant à l’hydrogène pour 2018 selon une information délivrée par nos confrères d’Autocar.


Dans le Garage 56 en 2018 ?

Le 15 mai dernier, dans une interview accordée au magazine allemand Auto Motor Und Sport, Jens Marquardt, le directeur de BMW Motorsport, avait déjà laissé entendre l’intérêt de la marque teutonne de profiter d’une éventuelle évolution de la réglementation LMP1 en 2017, qui serait plus permissive pour les motorisation électriques, afin d'effectuer son grand retour au sein de l’épreuve mancelle.

Mais d’après les journalistes d’Autocar, le projet serait finalement d’intégrer les 24 Heures du Mans en 2018 avec un modèle de compétition reposant sur le principe d’une pile à combustible qui fonctionne à l’hydrogène. Toujours selon nos confrères britanniques, cette possibilité serait étudiée de très près par l’Automobile Club de l'Ouest qui verrait d’un bon œil un tel engin entrer dans le mythique Garage 56 réservé aux véhicules expérimentaux.

De quoi relancer une technologie très astucieuse et intéressante sur le papier que bon nombre de constructeurs ont déjà étudié, à l’instar de Toyota qui a mis sur le marché japonais sa berline Mirai à la fin de l’année 2014.