BMW M : un futur supercar pour la branche sportive ?

Voir le site Automoto

Photo 4 : BMW M1 Hommage : audacieuse réminiscence
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-10-24T12:30:00.000Z, mis à jour 2011-10-24T15:03:09.000Z

La filiale sportive du constructeur allemand BMW espère pourvoir créer sa propre voiture. Cette révélation soulève les spéculations, mais attention, cela pourrait ne pas se faire du tout...

Le directeur de BMW M a révélé à Inside Line l'envie de créer une sportive dédiée.


Le média américian Inside Line a révélé les déclarations d'Albert Biermann, chef du développement produit chez BMW M, division performance de la marque teutonne. Il aborde le sujet d'une voiture développée spécifiquement par ses ingénieurs, "dans une perspective de performances, nous avons les compétences et nous aimerions le faire", déclare-t-il.


Comme tout projet, la question de la rentabilité est au coeur des préoccupations du constructeur outre-Rhin. Biermann le souligne bien : "nous en avons discuté quelques fois, mais nous n'avons jamais été capables d'établir un dossier économique. Tout ce qu'on doit faire doit faire rentrer de l'argent."




Ce paragraphe n'est que pure spéculation. Pour reprendre les rumeurs en transit sur le Web, un supercar de la trempe de l'ancienne M1 serait LA voiture à développer pour BMW M. Supercar et fleuron de la marque, il pourrait aller chercher le segment en vogue, formé des Mercedes SLS AMG, McLaren MP4-12C, Audi R8 V10, ou Ferrari 458 Italia.


La gamme BMW M est déjà bien fournie. La Série 1 M coupé est une vraie petite M3, la nouvelle M5 développe 560 ch sous le capot d'une berline sage de base, et les SUVs X5 M et X6 M sont poussés par un V8 tri-turbo de 555 ch au son rauquement diabolique. Dans les deux ans qui arrivent, la berline M3 sera renouvelée, les M2 et M4 Coupé remplaceront les M1 et M3 Coupé, et la M6 devrait débouler dans quelques mois.

Et au passage, A. Bierrman a réfuté la rumeur d'une BMW M5 diesel (ou M550d) "nous n'avons pas la technologie diesel pour répondre à la réactivité de la nouvelle M5".