Dans l'actualité récente

BMW Série 1/Série 2 2016 : nouveau moteur essence hautes performances

Voir le site Automoto

BMW Série 2 M240i cabriolet 2016
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-05-17T15:18:59.912Z, mis à jour 2016-05-17T17:35:32.182Z

Les BMW M140i (trois et cinq portes) et M240i (coupé et décapotable) seront montées d’un nouveau moteur essence de 340 chevaux, venant remplacer les précédentes versions M135i/M235i.

BMW donne un nouvel élan à sa gamme en offrant, non pas un design novateur comme la i8 Futurism Edition 2016, mais une motorisation inédite, plus puissante que la précédente, mais aussi moins polluante. 


Coup de neuf sous le capot

Le bloc six-cylindres essence de BMW développera pas moins de 340 ch, soit quatorze de plus que l’ancien. Cette unité de 3,0 litres bénéficie de la technologie Twin Power Turbo, produit de dernière génération des moteurs du groupe BMW.

Plus performant...

Le nouveau bloc moteur, en série avec boîte manuelle six vitesses, permet aux BMW M140i (trois et cinq portes) et M240i d’atteindre les 100 km/h en 4,8 secondes, contre 4,6 avec la boîte optionnelle automatique "Sport Steptronic" à huit vitesses. Il en est de même pour ce qui est des performances de la M240i Coupé. Elle se montre toutefois - et logiquement - plus véloce à l’accélération avec l’option quatre roues motrices (4,4 secondes).


BMW Série 1 M140i cinq portes

...et moins polluant

En plus de ses performances sportives, le nouveau bloc de la firme munichoise se montre moins gourmand que son prédécesseur installé sur les BMW M135i et M235i. Il affiche une consommation de 7,8l/100 kilomètres pour la M140i, ainsi que la M240i Coupé, contre 8,1l/100km pour l’ancien bloc. Les émissions de CO2, elles aussi, sont quelque peu réduites, 179g/km, soit 10g/km de moins que l’ancien moteur. La M240i décapotable, elle, affiche des consommations un peu plus élevées que ses sœurs ; 8,3l/100km, et une émission de CO2 à la hauteur de 189g/km.

Cette augmentation de puissance signifie que les BMW Série 1 et Série 2 offrent maintenant les mêmes niveaux de performance que la Série 1 M Coupé, construite entre 2011 et 2012. Avec ce nouveau moteur, elles rattrapent la M2 Coupé – créditée de 370 ch – essayée par Automoto.