BMW Z4 : deux en un

Voir le site Automoto

BMW Z4
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-15T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-15T09:00:00.000Z

La nouvelle BMW Z4 remplace à la fois le coupé et le roadster. Elle garde le style de sa devancière mais s'offre un toit en dur. La gamme de motorisations comprend trois six cylindres.

Comme la SLK de Mercedes qui le fait depuis ses débuts il y a plus de 10 ans, la BMW Z4 sera équipée d'un toit rigide rétractable. Un sommet en coques d'aluminium à commande électrohydraulique. Ouvert en plein soleil, la Z4 évitera la surchauffe de la sellerie grâce au SunReflective avec un traitement du cuir incorporant des pigments spécifiques pour réfléchir les rayons infrarouges de la lumière du soleil. L'ouverture/fermeture automatique demande 20 secondes depuis l'habitacle ou via la télécommande. Lorsque ce toit est rangé, le coffre de 310 litres ne garde plus que 180 l de volume. Une trappe est proposée au catalogue, notamment pour transporter un sac de golf. On peut aussi se laisser tenter par un pack rangement.

La nouvelle BMW Z4 garde le style de sa devancière avec un long capot, de grands passages de roue et un porte-à-faux réduit. Par contre, l'arrière est totalement remodelé, tout en arrondi. La garde au toit et la largeur aux coudes ont été augmentées. Le conducteur garde toutefois sa position reculée, près de l'essieu arrière, caractéristique des roadsters BMW. Ce modèle dispose aussi du contrôle dynamique de la stabilité DSC de la toute dernière génération ainsi que trois niveaux de réglage du moteur et du châssis. Dans le cockpit, le petit cabriolet peut désormais le système de commande iDrive en option.

Pour le lancement commercial, cette nouvelle BMW Z4 proposera trois moteurs essence à six cylindres Euro 5 avec récupération de l'énergie libéré au freinage. L'offre débute avec le Z4 sDrive 23i de 204 ch (150 kW) et 250 Nm. Ce bloc 2.5 permet au roadster de passer de 0 à 100 km/h en 6,6 s avec boîte manuelle et 7,3 s avec la boîte auto sport à six rapports. La Z4 sDrive 30i bénéficie, pour sa part, d'un 3 litres de 258 ch (190 kW) et 310 Nm. Le Tempo 100 demande 5,8 ou 6,1 s en fonction de la boîte. Ces deux motorisations affichent une consommation de 8,5 l avec boîte manuelle, soit 199 g de CO2 par km. C'est meilleur avec la boîte auto à convertisseur de couple : 8,3 et 8,2 litres.

Le haut de gamme est représenté par la BMW Z4 sDrive 35i et son moteur 3 litres biturbo à injection directe de 306 ch (225 kW). Le couple développe 400 Nm entre 1300 et 5000 tr/min. Avec la boîte manuelle, la BMW s'offre le chrono du 0 à 100 km/h en 5,2 s. La vitesse de pointe est limitée à 250 km/h. Il est aussi possible de l'équiper de la boîte à double embrayage à sept rapports. Avec cette solution, elle gagne 0,1 s à l'accélération et voit sa consommation passer de 9,4 à 9 litres aux 100 km.