Bologne : la Mazda 3 sous toutes les coutures

Voir le site Automoto

Mazda 3
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-04T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-04T09:00:00.000Z

C'est à Bologne que la Mazda 3 cinq portes a été dévoilée. Mélange de Mazda 2 et de Mazda 6, elle joue la carte de la sécurité. La preuve en image.

Destinée à l'Europe, la Mazda 3 à 5 portes affiche un museau similaire à celui la berline tricorps présentée le mois passé à Los Angeles. Par contre, l'arrière montre un dynamisme tout différent. Bien que plus longue et plus haute, la Japonaise devrait tirer profit de son poids, puisque, en suivant la voie de la Mazda 2, la berline a perdu quelque 15 kilos superflus. Tout bon pour la consommation et les performances. De plus, question environnement, les Mazda 3 essence héritent d'un pot catalytique " single nanotechnology " moins gourmand en platine et palladium, des ressources rares. En prime, l'aérodynamique est flatteuse avec des Cx de 0,28 (4 portes) et 0,30 (5 portes).


Certains pays européens - mais pas la France - proposeront également la 4 portes. La nouvelle gamme de motorisations est logiquement adaptée aux habitudes et exigences européennes tant en 4 qu'en 5 portes. Ainsi, en turbo Diesel, outre le 1.6 de 109 ch, on trouve le nouveau 2.2 de la Mazda 6. Ce moteur Euro V, plus sobre que le 2 litres qu'il remplace, sera proposé avec deux puissances : 150 et 185 chevaux. En essence, on retrouve les moteurs existants 1.6 l et 2.0 l de 105 et 151 ch. Le 2 litres pourra également recevoir une boîte auto à cinq rapports, perdant 1 ch au passage. La MPS, variante sportive de la 5 portes, profitera plus tard d'un 2.3 essence de 260 chevaux. À noter qu'en Belgique, la Sedan 4 portes n'héritera que de la version la plus puissante de 2.2 CDVi.

Dans l'habitacle, le levier de vitesse est positionné plus près du conducteur. L'éclairage et l'affiche multifonction ont été revus. La Mazda bénéficie d'un revêtement moussé et grené au niveau de la partie supérieure de la planche de bord. Elle reçoit également une console centrale avec accoudoir coulissant. Le constructeur insiste sur la réduction du niveau de bruit de 6 à 11 % grâce à l'aérodynamique mais aussi par ses nouvelles suspensions, dont celle multibras à l'arrière, une carrosserie plus rigide et un repositionnement des systèmes antivibration. La direction assistée électrohydraulique est étudiée pour limiter la consommation. Question sécurité, l'ABS, l'aide au freinage d'urgence, l'antipatinage, le contrôle dynamique de stabilité et les airbags passager, latéraux et rideaux sont de série. En fonction des marchés, la Mazda 3 propose également, entre autres, les phares adaptatifs et le système d'alerte de véhicule en approche. Un pack Sport est également disponible.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile