Bonus en baisse et malus en hausse dès 2011

Voir le site Automoto

Citroen-C-ZERO-2010-02
Par Benjamin KHALDI|Ecrit pour TF1|2010-11-10T09:24:00.000Z, mis à jour 2010-11-10T09:24:00.000Z

Evoquée, annoncée et maintenant confirmée, la modification du barème du bonus/malus écologique prendra effet en 2011. Le ministre du Budget a également officialisé la fin du bonus pour les voitures roulant au GPL.

Le ministre du Budget François Baroin a annoncé hier les nouvelles dispositions du bonus/malus écologique.

Le bonus de 100 € pour les véhicules rejetant entre 115 et 125g de CO2/km va disparaître dès l'an prochain. Quant aux primes de 1.000 euros et 500 euros, elles seront revues à la baisse. Elles passeront respectivement à 400 euros et 800 euros. Les voitures dotées de technologie hybrides conserveront leur bonus de 2.000 euros, mais à condition qu'ils rejettent moins de 110g de CO2. Quant aux véhicules GPL, ils perdront leur bonus spécifique de 2.000 euros.


Si le bonus est revu à la baisse, le malus est lui revu à la hausse. Plus précisément, ce sont les seuils de rejet de CO2 qui seront modifiés, et abaissé de 10g de CO2/km. La mesure ne prendre effet qu'en 2012. Concrètement, un véhicule rejetant plus de 150g de CO2/km en 2011 subira un malus de 200 euros. Et ce seuil passera à 140g en 2012. Le ministre du Budget prévoit aussi l'instauration de malus intermédiaires visant les véhicules les plus polluants.


Instauré en 2008, le système de bonus/malus écologique a connu un franc succès. Revers de la médaille, cette mesure a coûté chère à l'Etat : le déficit entre les revenus du malus et les dépenses liées au bonus atteint les 500 millions d'euros. Autre conséquence de ce système, la baisse des émissions de CO2 pour les voitures neuves vendues en France, passant de 148g de CO2/km fin 2007 à 130,1g au début de l'année.

Il reste encore un peu moins de 2 mois avant la mise en place du nouveau barème. A moins de ne craquer l'an prochain pour une voiture électrique, dont le superbonus de 5.000 euros ne devrait pas disparaitre.