Dans l'actualité récente

Bonus-malus écologique : un nouveau barème durci pour 2014 ?

Voir le site Automoto

Porsche Cayenne GTS 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-09-17T07:38:00.000Z, mis à jour 2013-09-17T08:29:19.000Z

A l'équilibre sur le bonus-malus écologique depuis un an, l'Etat devrait cependant alourdir le barème à partir de 2014, a révélé Les Echos, en augmentant entre autres la taxe à 8.000 euros pour les véhicules émettant plus de 200 g/km ce CO2.

Nouveau barème et montants ?
Depuis le lancement du bonus-malus automobile basé sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2), le 1er janvier 2008, l'Etat français a été déficitaire chaque année, exactement 1,45 milliard d'euros sur les quatre premières années de l'opération. Toutefois, l'équilibre est revenu en 2012 avec un durcissement des barèmes et des montants, mais le déficit serait de retour au premier semestre 2013, autour de 52 millions d'euros. Un durcissement qui devrait se renforcer, au 1er janvier 2014 a rapporté Les Echos dans son article du lundi 16 septembre.


Selon le journal économique, le but serait de faire rentrer plus de 100 millions d'euros dans les caisses de l'Etat. Première décision, le "supermalus" touchant les voitures émettant plus de 200 g/km de CO2 devrait augmenter de 6.000 à 8.000 euros. Pas de précision sur d'éventuels changement de seuils.


Des bonus réduits, voire supprimés ?
Les bonus accordés aux voitures thermiques (essence et diesel), soit les tranches 61-90 g/km de CO2 (550 euros) et 91-105 g/km de CO2 (200 euros), devraient tout simplement disparaître. Ceux des voitures hybrides (10% du prix d'achat, entre 2.000 à 4.000 euros) et hybrides rechargeables (4.500 euros) seront probablement diminués.


Concernant le "superbonus" accordé aux voitures électriques, de 7.000 euros depuis le 1er juillet 2012, il pourrait être réduit, mais très légèrement afin de ne pas sabrer un segment déjà très peu développé (en tête, la Renault ZOE n'est que 80è du marché français avec 4.140 ventes).

Communiqué le 1er octobre l'an passé, le bonus-malus est toujours en discussions et devrait être officialisé en cette même date.