Dans l'actualité récente

Bourdais et Pagenaud signent un doublé historique en Indycar !

Voir le site Automoto

Sébastien Bourdais s'impose à St. Petersburg.
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-13T13:38:29.676Z, mis à jour 2017-03-13T14:39:34.365Z

Pour la première course de la saison d'Indycar, à St. Petersburg, Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud ont signé un doublé historique pour la France !

Et dire que ce premier week-end de la saison avait mal commencé pour nos Français ! Lors des qualifications, Sébastien Bourdais avait heurté un mur et devait s'élancer depuis la dernière place puisqu'il n'avait signé aucun temps ! Quant à Simon Pagenaud, champion d'Indycar 2016, il ne réalisait que le 14e temps.

Une Safety car au bon moment !

Mais dimanche, lors de la course, la chance est revenue pour nos deux pilotes français. En effet, au 26e tour, Mikhail Aleshin et Tony Kanaan s'accrochaient entraînant l'intervention de la voiture de sécurité. Par chance, nos deux pilotes avaient ravitaillé quelques tours avant : au 23e pour Bourdais et au 24e pour Pagenaud. Les leaders rentrent alors aux stands au ralenti et les deux Français repartent en tête au restart (31e tour) avec Pagenaud devant Bourdais.

Au 37e tour de piste, Bourdais effectue un superbe dépassement sur Pagenaud et prend les commandes de la course. Nos deux « frenchies » effectuent encore deux ravitaillements (54e tour en même temps puis 82e pour Bourdais et 83e pour Pagenaud) sans rien changer à leur position.

Bourdais en patron !

Sébastien Bourdais peut alors gérer son avance tout en évitant avec brio le piège des retardataires (en Indycar, les drapeaux bleus sont agités à titre purement informatif, le pilote retardataire n'a pas l'obligation de s'écarter).

A l'issue des 110 tours, Bourdais s'impose devant son compatriote, offrant un doublé inédit et donc historique à la France en Indycar ! Jusqu'ici, la meilleure performance de nos deux champions datait du Grand Prix de Baltimore en 2013 : Pagenaud s'était imposé et Bourdais était monté sur la troisième marche du podium.

Bourdais : « C'est un sentiment exceptionnel »

Après la course, les deux pilotes ont été énormément sollicités par les médias. Sébastien Bourdais était d'autant plus content qu'il réside à St. Petersburg : « Gagner la course devant mes amis, ma famille, c'est un sentiment exceptionnel. Je ne pourrais pas être plus heureux pour Honda et Dale. Ils m'ont fait confiance et ont rendu ça possible », a-t-il déclaré.

Quant à Simon Pagenaud, il était soulagé d'obtenir un tel résultat après des qualifications compliquées : « Après des qualifications difficiles, ce matin lors du warm-up, j'ai retrouvé ma voiture. Elle était fantastique pendant la course. Nous avons eu de la chance au départ, en passant au travers du chaos. Nous avons aussi eu de la chance avec la stratégie. Mais Sébastien était intouchable aujourd'hui, et je suis très heureux pour lui. C'est chez lui ici, il vit dans cette ville depuis qu'il s'est installé aux États-Unis. Avec son équipe, ils ont montré leur force. »

Nos deux pilotes français ont maintenant rendez-vous le 9 avril pour la deuxième épreuve de la saison, sur le mythique circuit urbain de Long Beach.

Les dix premiers du GP de St. Petersburg
1. Sébastien Bourdais (Coyne)
2. Simon Pagenaud (Penske) : +10"3508
3. Scott Dixon (Ganassi) : +27"4985
4. Ryan Hunter-Reay (Andretti) : +36"1147
5. Takuma Sato (Andretti) : +36"1675
6. Helio Castroneves (Penske) : +42"0285
7. Marco Andretti (Andretti) : +49"5217
8. Josef Newgarden (Penske) : +50"0443
9. James Hinchcliffe (Schmidt) : +58"8628
10. Ed Jones (Coyne) +1'01"8611

[Grand Format : Les 500 Miles d'Indianapolis]